Being be-rewt



Vendredi 06 août 2004

Ministère de la santé et de la communication

Après le désormais classique Fumer tue, on nous propose Boire enceinte fait des attardés qui risque de faire un malheur sur votre étiquette de bourgogne blanc pour accompagner la blanquette de midi chez tante Cécile. C'est désormais une certitude :

Être ministre de la santé rend con.

be-rewt à 10:35 - Haut

Commentaires

Et pourquoi écrire sur les munitions "Cette balle en plein coeur peut provoquer la mort" ?

Nicolas à 11:01, le 06.08.04 - Son site - Haut


Pas assez précis peut-être ? Je verrais plutôt : "veuillez tenir ce projectile hors de portée d'une zone vitale".

be-rewt à 11:20, le 06.08.04 - Haut


Chouette! Bientot on aura des étiquettes sur les bombes atomiques, les voitures, les pitbulls. Après il faudra en mettre sur les gens.
C'est super dangereux les gens.

Chninkel à 17:33, le 06.08.04 - Son site - Haut


En fait, au risque de vous faire bondir, c'est suite à des études récentes que les conséquences de la prise d'alcool pendant la grossesse ont pu être mises à jour : il se trouve que contrairement à toute attente, lorsque la mère boit le fétus "boit" plus qu'elle, et subit les effets de l'alcool pendant plus longtemps. La raison principale en est que contrairement au fétus, le sang de la mère est filtré par son foie qui est judicieusement place "en série" dans le circuit sanguin (le sang n'a donc pas d'autre choix que de passer par le "filtre" à chaque tour). Le fétus quant à lui ne bénéficie pas du même traitement puisque son foie ne fonctionnant pas encore, il n'a qu'une partie de son sang qui est filtré, par le foie de la mère.

Lorsque la mère boit l'alcool s'accumule petit à petit dans le corps de son enfant en un circuit presque clos, qui donc passe et repasse dans le cerveau en développement où il provoque des dommage irréversibles.

Cette étude a finalement servi à montrer que toute prise d'alcool doit être proscrite et non pas juste limitée, comme on avait l'habitude d'entendre. La proposition d'afficher directement l'avertissement sur les bouteilles est donc toute naturelle puisque les politiques ne font qu'appliquer là une méthode qu'ils connaissent bien... personnellement je veux croire que tout le monde est capable de comprendre si on fait l'effort d'informer (et non pas terroriser) en simplement donnant cette explication – si possible avec un schéma ça serait encore mieux ;-). Et pourquoi pas à travers les médecins, puisqu'ils sont déjà en contact avec les concernées et ont leur confiance ?

O'wk à 23:17, le 31.08.04 - Son site - Haut


Cette explication à le mérite d'être claire et très judicieuse

gaol à 20:39, le 03.10.04 - Haut




contrairement à ce que vous dites, ces messages (fumer tue.... boire est néfaste pour l'embryon et le foetus) ne semblent pas être connus de tous.
j'en veux pour preuves les cinquante milles personnes qui meurent de la cigarette tous les ans en france.
Ou bien ne sont ils illettrés?
En tant que femme, j'ai été très étonnée d'entendre une de mes collègues femme (qui venait de bordeaux!, je n'invente pas) me dire qu'elle ne savait pas qu'il ne fallait pas du tout d'alcool pendant la grossesse.
Pour des raisons évidentes,des études n'ont pas eu lieu sur le sujet mais il semble que certains enfants sont plus sensibles que d'autres à l'alcool et un seul verre, je dis bien un seul verre, pris durant ces neuf mois, peut provoquer des dégats (neurologiques ou autres....)

Le ministère de la santé est là pour éradiquer de tels fléaux. Il fait son travail est c'est normal.

zorro à 14:47, le 16.11.04 - Haut



Ajouter un commentaire

(balises <strong>, <em> et <a> autorisées)





Ce site est hébergé par ovh. Il a été codé à la mimine par son auteur (aidé par la doc php). Les jours de beau temps, il a le bon goût d'avoir un code XHTML1.0 valide et il en va de même pour sa feuille de style, et pour son pauvre petit et ignoble fil RSS. Mon voisinage est disponible sur GeoURL.