Being be-rewt



Mardi 03 février 2004

L'industriel et l'artiste

Merriadoc expliquait récemment qu'on était maintenant loin de penser la musique comme un art. Qu'attendre de plus de l'industrie de la musique ? Le nom parle de lui même, on a dorénavant à faire à des industriels, des gens qui fabriquent (un peu) et vendent (surtout) du divertissement musical.

L'industrie de la musique elle a ses modèles de séries dont elle change chaque année le millésime, ses machines outils réglées pour produire du facilement vendable pour tout profil (de Lorie à Halliday en passant par Noah) en quantité industrielle. D'ailleurs contrairement à la BD qui tient un festival, l'indutrie tient son marché (le MIDEM). Le seul problème est qu'elle a de plus en plus besoin d'artistes de talent pour se sauver et que ceux ci commencent à comprendre qu'ils n'ont pas la même conception qu'eux de ce qu'est la musique.

be-rewt à 17:47 - Haut

Commentaires

La contradiction entre art et industrie me rappelle un detail qu'on m'avait fait remarquer il y a longtemps.
Sur yahoo.com (US), cinema est classe dans divertissement.
Sur yahoo.fr, c'est dans culture
Tout est dit.

Candido à 17:54, le 03.02.04 - Son site - Haut



Ajouter un commentaire

(balises <strong>, <em> et <a> autorisées)





Ce site est hébergé par ovh. Il a été codé à la mimine par son auteur (aidé par la doc php). Les jours de beau temps, il a le bon goût d'avoir un code XHTML1.0 valide et il en va de même pour sa feuille de style, et pour son pauvre petit et ignoble fil RSS. Mon voisinage est disponible sur GeoURL.