Being be-rewt



Mardi 30 septembre 2003

Torchons nous avec les standards

régulièrement dans le monde de l'internet, un site exhibe dans son chapiteau une grosse bête verte velu de troi mètres. Un beau gros troll qui grogne à qui veut l'entendre que les standards c'est un truc inutile d'intégristes qui veulent le web pour eux tout seul. Profitez-en donc, le troll du jour, trouvé chez fastclemmy est enfin sorti venez tous le voir, c'est demi-tarif pour les enfants et les militaires ! Déjà, les chasseurs de troll ont sorti le carquois et les flèches. L'association de protection des trolls est du codage invalide à contre-attaquer avec des arguments d'une tolérance rare dans ce monde de brute.

Mon point de vue est depuis longtemps que les standards sont une bonne chose. Je suis un ayatollah, oui, mais uniquement pour le code que je crée. Je me moque totalement que les gens refusent de se plier à ces règles. Il me semble que ne pas faire le moindre effort revient à se moquer complètement de ses visiteurs. Je pense que le respect des standards n'entrave en rien à la créativité et permet de s'assurer d'une certaine homogénéité de l'aspect d'un site. en bref, je crois qu'il est tout à fait possible de faire un site utilisable par le plus grand nombre sans respecter les standards mais les standards permettent de s'en assurer, on est alors sur de ce qu'on obtient.

Voilà, je viens de risque mon bras gauche pour nourrir le troll. Au final, je ne crois pas que quiconque change d'avis sur le sujet. Je m'en moque, je ne suis as un évangéliste des standards. Je vous demanderai juste de faire une seule chose: aller voir le gros troll et regarder ses entrailles (son code source). Ensuite faites la même chose avec le chasseur de troll. Comparez et demandez vous quel est le plus rapide à écrire et le plus simple à éditer.

be-rewt à 12:43 - Haut - 4 commentaires



Lundi 29 septembre 2003

Billet récursif

Il y a parfois des idées qui reviennent en boucle.

be-rewt à 12:12 - Haut - 3 commentaires



Vendredi 26 septembre 2003

Le retour de la vengeance de l'euthanasie

Comme c'est le cas régulièrement, un nouveau débat sur l'euthanasie a lieu suite à la tentative d'euthanasie de madame Humbert sur son fils. Le gouvernement avait pourtant commencer à réagir en proposant la jurisprudence de 2003, indiquant que l'euthanasie sera provoqué au hasard, avec ou sans accord du patient, à raison de 13000 personnes par an au mois d'août. La décision ayant été vivement contesté, il faut tout de même trouvé une solution.

Sérieusement, le cas qui soulève le débat fait bien comprendre l'intérêt du droit à l'euthanasie. Pourtant, si tout se passe comme d'habitude), après quelques semaines de discussions, rien ne devrait avoir changer. Peur des dérapages (mamie est morte, on se partage son F10 parisien ?), sentiment d'un manque de soutien psychologique à certains patient, les raisons allant à l'encontre de la légalisation sont elles aussi fondées. trouver une legislation permettant de faire le tri n'est pas simple. La solution suisse, autorisant dans certains centre le suicide de personnes atteintes de maladie incurable suite à une procédure assez contraignante pour s'assurer de son choix est intéressante, encore faut-il que le malade soit en état d'affirmer ses choix.

be-rewt à 11:19 - Haut - 1 commentaire



Mercredi 24 septembre 2003

Egalité des chances

Premier jour de cours, première année d'informatique pour la plupart, première scéance de TP... Premières heures et déjà, l'égalité n'est plus de ce monde, les plus rapides torchent les deux heures officielles d'exo en trente minutes. Au même moment, les plus lents ont à peine réussi à ouvrir le fichier contenant l'énoncé. Je sais d'avance qu'ils seront lachés les premiers.

En leur expliquant un peu, j'en vois qui pensaient que les études en informatiques se faisait avec messenger en tronc commun, IRC en option. D'autres n'ont juste pas eu la chance d'utiliser fréquemment un ordinateur avant. Ils savent à peine se servir du clavier. Eux ont envie mais je sais qu'on ne leur laissera certainement pas le temps d'y arriver.

Quatre heures plus tard, me voilà rentré. Contrairement à ce qu'on pourrait penser, les choses empirent. Je me souviens de l'année dernière et constate que le nombre de personnes sachant très mal utiliser un ordinateur a augmenté. Je sais que parmi eux, certains sont déjà sacrifiés, comme ceux qui étaient déjà là l'an passé et que j'ai retrouvé cette année. Je me sens mal.

be-rewt à 18:49 - Haut - 14 commentaires


Révisons nos classiques (5)

25 ans après la disparition de Jacques Brel, on nous sort enfin les inédits qui devaient constituer l'album successeur des Marquises. Il parraît que la qualité avoisinerait celle de ce dernier album, un des meilleurs à mon goût. De toute façon, moi, tant qu'il ne s'agit pas d'un Jacques Brel remix en duo posthume avec la star academy, je suis preneur. Avant de pouvoir juger de la qualité de ces titres que j'attend fébrilement, je vous propose une petite piqûre de rappel, avec les paroles d'Orly qui était justement sur l'album des Marquises :

Ils sont plus de deux mille
Et je ne vois qu'eux deux
La pluie les a soudés
Semble-t-il l'un à l'autre
Ils sont plus de deux mille
Et je ne vois qu'eux deux
Et je les sais qui parlent
Il doit lui dire: je t'aime
Elle doit lui dire: je t'aime
Je crois qu'ils sont en train
De ne rien se promettre
C'est deux-là sont trop maigres
Pour être malhonnêtes

Ils sont plus de deux mille
Et je ne vois qu'eux deux
Et brusquement ils pleurent
Ils pleurent à gros bouillons
Tout entourésqu'ils sont
D'adipeux en sueur
Et de bouffeurs d'espoir
Qui les montrent du nez
Mais ces deux déchirés
Superbes de chagrin
Abandonnent aux chiens
L'exploir de les juger

Mais la vie ne fait pas de cadeau!
Et nom de dieu!
C'est triste Orly le dimanche
Avec ou sans Bécaud

Et maintenant ils pleurent
Je veux dire tous les deux
Tout à l'heure c'était lui
Lorsque je disais il
Tout encastrés qu'ils sont
Ils n'entendent plus rien
Que les sanglots de l'autre
Et puis infiniment
Comme deux corps qui prient
Infiniment lentement ces deux corps
Se séparent et en se séparant
Ces deux corps se déchirent
Et je vous jure qu'ils crient
Et puis ils se reprennent
Redeviennent un seul
Redeviennent le feu
Et puis se redéchirent
Se tiennent par les yeux
Et puis en reculant
Comme la mer se retire
Ils consomment l'adieu
Ils bavent quelques mots
Agitent une vague main
Et brusquement ils fuient
Fuient sans se retourner
Et puis il disparaît
Bouffé par l'escalier

La vie ne fait pas de cadeau!
Et nom de dieu!
C'est triste Orly le dimanche
Avec ou sans Bécaud

Et puis il disparaît
Bouffé par l'escalier
Et elle elle reste là
Cœur en croix bouche ouverte
Sans un cri sans un mot
Elle connaît sa mort
Elle vient de la croiser
Voilà qu'elle se retourne
Et se retourne encore
Ses bras vont jusqu'a terre
Ça y est elle a mille ans
La porte est refermée
La voilà sans lumière
Elle tourne sur elle-même
Et déjà elle sait
Qu'elle tournera toujours
Elle a perdu des hommes
Mais là elle perd l'amour
L'amour le lui a dit
Revoilà l'inutile
Elle vivra ses projets
Qui ne feront qu'attendre
La revoilà fragile
Avant que d'être à vendre
Je suis là je le suis
Je n'ose rien pour elle
Que la foule grignote
Comme un quelconque fruit

Parole et musique: Jacques Brel

be-rewt à 10:14 - Haut - 2 commentaires



Mardi 23 septembre 2003

Les malheurs de la gratuité

Dans le wagon, vision apocalyptique; je me crois dans un roman de sciences-fiction. George Orwell n'aurait pas fait mieux. Ce que la dictature n'a jamais obtenu, la démocratie l'établit sans efforts, par attrait de ce qui est gratuit: TOUT LE MONDE LIT LA MEME CHOSE. Deux journaux, pour etre plus précis, et une seule source d'information. Jai l'impression de me trouver dans un wagon de lobotomisés.

Acheter un journal devient un acte de résistance.

- Albinoal -

be-rewt à 15:06 - Haut - 3 commentaires



Lundi 22 septembre 2003

Moins ça a été mal, plus ça ira mieux

Ça faisait longtemps que je n'avais pas critiquer l'information spectacle de M6. La soirée spéciale d'hier m'offre une occasion inespérée de le faire. Il faut dire que du moment où il parle d'insécurité, j'ai du mal à les trouver crédible. Souvenez vous, il n'y a pas si longtemps, divers reportages de la chaine nous expliquaient que certains quartiers difficiles étaient des zones de non droit. À l'époque, il était de bon ton d'entretenir la psychose collective.

Aujourd'hui les choses vont mieux. La délinquance est en passe d'être réglée. Mieux que ça, un policier d'un quartier difficile nous explique qu'il n'y a jamais eu de zone de non droit, juste des quartiers où les interventions sont plus difficiles qu'à d'autres. Finalement, si ça va mieux, c'est peut-être que ça n'a pas été si mal...

be-rewt à 11:10 - Haut - 0 commentaire



Vendredi 19 septembre 2003

Tel sera ma devise

Le bougre ne poste plus mais les bons mots qu'il distille hors de son blog nous le font amèrement regretter. Aujourd'hui, alors qu'on me reprochait mon manque de finesse, il m'a fait cadeau de cette réplique, cadeau qui devrait orner ce blog tellement il a été apprécié : la biroute n'est pas fine, non, et d'ailleurs c'est de là que vient notre plaisir. Ceux qui auraient raté le double sens se feront un plaisir de lire quel est la signification de biroute grâce au commentaire éclairé de Pierre Carion dans un vieux billet ressorti des archives pour l'occasion.

be-rewt à 18:05 - Haut - 1 commentaire


Biblioblog

Voilà ma contribution à biblioblog, l'opération lancé par pointblog qui consiste à choisir ses trois livre favoris :

Seul le premier de ces titres devait à coup sûr se retrouver ici. Pour le reste, j'ai juste voulu diversifier les genres, faire un véritable calssement qualitatif était trop difficile.

be-rewt à 13:56 - Haut - 2 commentaires


Deux en un, c'est plus malin

Double anniversaire aujourd'hui. Un quart de siècle pour moi, un an pour ce blog. Je vous ferais bien un exposé super pertinent sur l'évolution du style maison, des thèmes abordés, de mon envie de continuer du trou sur la couche d'ozone et de l'intérêt des modalités spatiales pour la modélisation de systèmes distribués mais je crois que je vais plutôt me contenter de me souhaiter un joyeux anniversaire et de me soufller la bougie.

be-rewt à 11:49 - Haut - 7 commentaires



Jeudi 18 septembre 2003

u-blog, prix nobel de la paix ?

[...] en tout cas, peu de femmes viennent commenter ici (Sur Navire.net, NDLB), sont toutes dans Joueb ou UBlog à raconter leur journée ou celle de leur chat...!?! Si tous les hommes (humains de sexe masculin) en faisaient autant peut-être serait-ce là la fin des conflits et des guerres meurtrières, des kamikazes et des fanatiques religieux, des dictateurs aussi.

Neige, dans les commentaires d'un billet de Laurent.

C'est très réducteur et de mauvaise foi, j'adore. Faut que j'arrête de lire Laurent et que j'achète un chat. Déjà qu'il semblerait que je sois un fanatique des standards, je vais finir dans la branche armée du W3C.

be-rewt à 11:17 - Haut - 1 commentaire


Les titres en image (le retour)

J'avais parlé il y a quelques temps des difficultés rencontrées pour remplacer un titre par une image. Et bien, il y a du nouveau ou plus exactement, j'avais raté à l'époque une solution très intéressante. La proposition de Lyndsay est vraiment intéressante. Elle consiste à laisser le texte du titre apparent, avec une taille minuscule et avec une couleur proche de la couleur de fond. Ainsi, le texte sera lu par les logiciels de lecture d'écran et surtout il est possible de le sélectionner pour le copier.

Il reste trois problèmes. Le premier, majeur mais malheureusement incontournable: on ne peut toujours pas modifier la taille de l'image-texte de remplacement pour en améliorer la lisibilité. Les deux autres risquent par contre de ne géner presque personne: on peut rendre la lecture du titre difficile si on utilise sa propre feuille de style avec une taille importante pour les titres et enfin si on ne charge pas les images, le titre est illisible (ce dernier est tout de même plus génant).

be-rewt à 10:21 - Haut - 0 commentaire



Mercredi 17 septembre 2003

L'apprentissage, solution miracle

L'apprentissage est une voie noble, c'est même une voie noble, la voie royale pour réussir nous a rappelé notre bon président. Il est vrai qu'il est bon de rappeler (malheureusement trop tard) que la réussite et l'épanouissement ne passe pas forcément par des études générales, que le contact avec les entreprises est nécessaire voir indispensable pour plus tard (au passage et pour rire, savez combien de jours de stage sont obligatoires dans mon université pour obtenir une maitrise d'informatique ? Zéro).

Le plus drôle dans cette histoire, c'est la façon dont notre grand Jacques défend cette solution. Quand on entend (ou on lit, au choix) que : c'est une voie exceptionnelle pour réussir, notamment pour les jeunes qui n'ont pas eu toutes les facilités que d'autres ont eues, on se rend compte que la défence est bien mal engagée. La voie royale se transforme en voie de garage pour jeunes défavorisés aussi rapidement qu'un carosse en citrouille. La noble n'est plus présenté comme un choix digne, mais une solution faute d'avoir eu les facilités. Il serait dommage d'être apprenti si on réussi dans une filière générale. Il voulait effacer la connotation un peu négative que l'histoire a donné à l'apprentissage, il a démontré en une phrase que tout était encore d'actualité.

Merci grand Jacques, grâce à toi, l'apprentissage à fait un pas en avant et un grand bond en arrière.

be-rewt à 10:14 - Haut - 8 commentaires



Lundi 15 septembre 2003

Charognards

Hier à 22h30, tu regardais quoi ? Si je le demande, c'est simplement parce que tu avais entre autre le choix entre l'émission sur Marie Trintignant proposée par M6 et celle sur Marie Trintignant proposée par TF1. Non, je ne bégaie pas, la télévision française s'en charge pour moi. L'affaire Cantat, notre affaire O.J Simpson à nous, la poursuite en voiture en moins et la Lituanie en plus. Les mêmes médias qui dénonçaient la morbide fête de soutien à Bertrand Cantat se lancent dans des reportages du même tonneau.

C'est qu'il faut bien comprendre. Comprendre quoi ? Comment on en est arrivé là ? L'auteur du crime a du mal à saisir. Pas grave, si on ne comprend pas mieux, on aura tout de même eu notre dose de voyeurisme. C'est que pour comprendre, il faut saisir l'intimité, il faut percer les personnalités. Après la mise à mort, la mise à nu, le dernier outrage possible. Des émissions à la hauteur de l'affaire, affligeantes.

be-rewt à 11:22 - Haut - 1 commentaire



Vendredi 12 septembre 2003

Physique et politique

Face aux menaces du gouvernement Israélien d'extrader Yasser Arafat, Jacques Chirac a déclaré : Je pense que ce serait une grave erreur (...) de chercher à l'éliminer politiquement [Yahoo].

T'inquiète pas grand Jacques, vu la tournure des événements, l'élimination de Yasser ne sera pas (que) politique.

be-rewt à 17:39 - Haut - 0 commentaire


Liste et CSS

Je viens de tomber sur tout un paquet de style pour des listes (via StandBlog). Il y a en particulier une magnifique illustration des possiblilités offertes par CSS pour mettre une liste à plat.

C'est déjà très fort mais ce n'est rien par rapport aux possibilités exploitées par Karl pour coder un calendrier sous forme de liste. D'ailleurs à ce sujet, si je trouve l'aspect technique intéressant, j'ai un doute concernant les arguments de Karl sur le sujet. Il suffit de regarder la très moche premier liste constitué des noms de jours dans l'exemple pour se dire qu'un calendrier correspond plutôt à un tableau à double entrée (nom du jour d'un coté, semaine de l'autre).

Enfin, pour en revenir au liste, s'il est intéressant de transformer une liste sans style en liste horizontale, le contraire peut aussi être intéressant. Là aussi, Karl avait déjà proposé quelque chose grâce aux CSS.

be-rewt à 11:14 - Haut - 0 commentaire



Jeudi 11 septembre 2003

Pas d'éclaircies prévues avant longtemps

Voilà plusieurs fois que je supprime des débuts de billets évoquant la réunion de l'OMC et le contre-sommet de Cancon. Plusieurs fois que je supprime ces tentatives. La situation est trop complexe, ma position n'est pas assez claire pour que j'arrive à rédiger quelquechose de constructif. Les idées alter-mondialistes sont défendables mais ont trop souvent été mal défendues par des extrémistes de la cause (dont un certain porteur de moustache fumeur de pipe). À cause de cette défence hasardeuse à mon goût, je suis perdu, je doute réellement des objectifs de ce mouvement. Et pourtant, il y a tant d'idéalisme sain là dedans qu'il est au-dessus de mes forces de s'y attaquer.

Peut-on espérer voir un jour un alter-mondialiste moins radical, capable de jouer un véritable rôle dans le paysage politique français voir mondial (et par pitié n'évoquez pas les verts). Douce utopie, j'ai bien peur de ne plus l'espérer. Déjà !

be-rewt à 11:28 - Haut - 5 commentaires



Mardi 09 septembre 2003

L'impôt, cet ennemi

Lu dans les commentaires de l'histoire du pont chez HI :

J'aime bien regarder l'émission CCC (Combien ça coûte) quand on nous parle de tou(te)s ces routes, ponts, constructions, qui n'ont jamais été terminé(e)s et donc jamais été utiles ou utilisables, mais qui ont coûté un max aux contribuables !

Le pire c'est qu'on continue de payer...

- Cotte -

J'ai du mal avec les raccourcis faciles. Je supporte très mal l'idée simple selon laquelle les abus dans l'utilisation des fonds publiques doivent mener à la suppression des fonds publiques. Je l'excécre même, cette idée ridicule qui a comme corrolaire le tous pourris des extrémistes. Cette émission démagogique et réductrice, consciente que le citoyen moyen aime critiquer les instances dirigeantes est le plus bel exemple d'outil de manipulations dont disposent les médias. Oui, ça dénonce, ça dénonce même à tort et à travers, en opposant systématiquement le bon citoyen et le méchant représentant de l'état. C'est une caricature de l'état transformée en information par un journaliste guignol.

Je n'affirme pas que tout est parfait ou qu'il faille laisser faire. Je demande juste de faire la part des choses. Bien sûr il faut surveiller les dépenses des collectivités. Bien sûr les abus doivent être réprimandés. Mais de grâce évitons de penser que la France est à l'image de cette émission pitoyable.

be-rewt à 18:38 - Haut - 6 commentaires


Un petit goût de paradis

Il était un temps où le beaujolais était encore respectable, un vignoble qui ne faisait pas que du vin estampillé nouveau. Vin qui se résume pour sa grande majorité à une piquette fadasse digne de révétir son plus beau tetrapack pour être servi. On trouvait alors un vin de garde qui résistait au temps, se bonifiant même au fil des années et du vin primeur agréable à boire. le premier à quasiment disparu, faute d'acheteur, bouffé par le second, devenu un produit publicitaire sans charme.

Et pourtant, à coté de cette triste super-production et des quelques vins de garde entrés en resistance, il reste encore un vin primeur qui régale les papilles. Le paradis, premier jus d'une vigne qui sait encore produire de la qualité. Un vin agréable, très fruité, très sucré qui s'apparente même plus à un jus de fruit qu'à un vin. Un délice à boire, même s'il accompagne très mal un repas. Difficile à trouver hors de sa région de production mais ce n'est pas un mal, la demande est bien souvent l'ennemi de la qualité dans la région.

be-rewt à 13:54 - Haut - 3 commentaires



Lundi 08 septembre 2003

Lettre type

Toujours attentifs à mes lecteurs qui auraient des problèmes avec leur solution de blog, voilà une lettre type qui devrait leur rendre bien des services:

Cher monsieur,

Je sais que vous passez un temps fou à me rendre la vie facile. Je sais que c'est grâce à vous si je peux envoyer mon billet indiquant l'horaire de mon dernier caca en si peu de temps et prévenir ainsi tout mes amis de la fin de mes problèmes gastriques. Pour tout ça je vous remercie. C'est aussi à vous que je dois une grande partie de mes lecteurs, tous des plus enthousiastes (hormis les quelques imbéciles élitistes qui se permettent de juger la qualité de mes écrits). Tout cela sachez que quoi qu'il arrive, je ne l'oublierai pas.

Toutefois, il me semble nécessaire de vous avertir que je trouve votre attitude plus qu'ambigüe. Vous avez souhaitez nous bailloner en empechant le monde entier de lire nos billets (oui, le monde entier est trop con pour utiliser un moteur de recherche pour savoir que j'ai fait caca). Malgré toute vos explications, je me doute bien que vous faites tout cela pour gagner de l'argent (comme si vos efforts méritaient récompense !), puisque vous nous proposer de payer pour que tout redevienne comme avant. C'est une honte, sachez que je n'ai pas cet argent, 1 euro par mois, c'est énorme quand on doit déjà débourser une bonne trentaine d'euros pour l'ADSL. Et puis j'ai justement une connexion internet pour avoir tout gratuit, alors je ne vais pas commencer à payer les services. Vous voulez faire de l'internet un outils pour riche mais je ne me laisserai pas faire. Non, j'irai parler de mon caca ailleurs, chez 20six par exemple, eux ils sont gratuits.

Veuillez accepter, monsieur, l'expression de mes sentiments les plus distingués.

Tout rapport avec les problèmes évoqués dans un précédent billet ne seraient pas plus involontaires que ça. Je tiens à remercier certains utilisateurs très critiques envers Stéphane (le créateur de u-blog) pour leur réaction ridicule suite à son annonce. Les u-blogs c'est mieux sans u-blogueurs (oui je sais, je généralise et c'est mal).

be-rewt à 17:50 - Haut - 4 commentaires


La Mousse commence à prendre

Vendredi a eu lieu la deuxième MousseLorraine. Avec des vrais morceaux de blogueurs dedans (non, je n'aurai pas le courage de faire une liste, mais vous en trouverez plein dans les autres comptes-rendus) mais très peu de discussions techniques (quel dommage). Le nombre de participants est toujours aussi génant pour parler avec tout le monde (trop peu nombreux pour se ballader de tables en tables, trop nombreux pour parler tous ensembles). Sans Guinness, une honte (le bar Saint-Jacques de Metz n'y allez pas, c'est mal) !

Une bonne soirée en somme mais difficile à décrire. Oui je me suis bien amusé. Non je ne suis ni vieux ni barbu.

be-rewt à 15:58 - Haut - 6 commentaires


Ça commence bien

Quand une semaine commence avec une nouvelle comme celle-ci, on se dit que ça ne peut pas être une mauvaise semaine.

be-rewt à 09:27 - Haut - 0 commentaire



Vendredi 05 septembre 2003

Le carnaval des vanités (6)

Sixième édition du carnaval des vanités dont on peut consulter l'historique ici. Pour ceux qui ne connaissent pas (c'est mal) et qui sont trop paresseux pour aller voir le premier lien (c'est encore pire), il s'agit d'une sélection de billet de blog(ues) divers et variés. C'est parti :

  • Comment faire un blog intéressant : la réponse du cap'tain Telex.
  • Et si Matrix avait été scénarisé pendant la guerre froide, ça aurait donné quoi ? (trouvé chez Kwyxz)
  • La télé nous ment (Pas de permalien, c'est donc le billet du 24 août, faites qu'un jour la demoiselle ait un outil à la hauteur de son style).
  • Toi aussi, soit un révolutionnaire !
  • Le rappel essentiel de Iok' à propos des espaces insécables (grmbl, pourquoi avoir oublié ça, j'ai plus qu'à modifier mes archives).
  • Le plaidoyer pour l'accessibité de Greut (la aussi une bonne piqûre de rappel ne fait pas de mal).
  • Trop d'erreurs tue la correction ? Réflexion de Simon Willison, l'occasion de parler du nouveau valideur de code du W3C.

Voilà, comme d'habitude, celui qui veut reprendre la rubrique la semaine prochaine doit se signaler dans les commentaires. Lachez vous, c'est pas si difficile que ça, j'y suis arrivé.

be-rewt à 10:34 - Haut - 4 commentaires



Jeudi 04 septembre 2003

Le retour des soirées spéciales

Hier, TF1 nous a concocté une soirée spéciale en hommage à une des grandes disparition de ces derniers jours. Non, il ne s'agissait pas de diffuser les 7 mercenaires en hommages à Charles Bronson mais plutôt Combien ça coûte en hommage à Pierre Poujade. Cet émission est au choix à mourir de rire ou à tuer Jean-Pierre Pernot, j'hésite encore.

C'est vrai que je suis mauvaise langue, le dénigrement de l'état et de ses représentant a été retenu. On a souligné par exemple la bonne conduite du président, qui a gardé sa vieille voiture (une CX de chez Citroën), permettant à l'état de faire des économies. Un comportement exemplaire ! Je vous avais dit que c'était drôle.

be-rewt à 10:22 - Haut - 3 commentaires



Mercredi 03 septembre 2003

Chacun cherche son chat

[Image: La façade d'une maison où est peinte le chat, héros de la BD de Geluck] À n'y rien comprendre, sauf si on a vu le briquet de Laurent et le billet de Merriadoc.

be-rewt à 15:32 - Haut - 2 commentaires


La proposition laïque

Étant donné que peu de personnes en France sont encore de fervent chrétiens, que très peu connaissent encore la signification de ces fêtes (moi le premier, voir le commentaire de Jerotito à ce sujet dans le billet précédent), pourquoi ne pas supprimer purement et simplement les jours fériés correspondant à des fêtes chrétiennes. Après tout les croyants des autres religions doivent bien poser des jours s'ils veulent célébrer les fêtes en famille, pourquoi faire du favoritisme ? Pourquoi le mouton de l'Aïd-el-Kébir vaudrait-il moins que l'agneau de Pâcques ? Fête-t-on moins Dieu le jour du Yom Kippour que Jésus à la Noël ? Les allemands célèbrent-ils le 8 mai ou le 11 novembre ? Qu'est ce que Jeanne d'arc vient faire un premier mai ? Je m'égare merci de me le signaler.

Non vraiment, le travail les jours de fêtes religieuses, c'est laïque, c'est charitable et ça fera les pieds aux syndicats, c'est donc fortement tendance (oui, c'ets une tendance à la con, je sais, merci). De plus, si le travail pendant le jour de l'an pouvait abroger le rite nauséeux du souhait de bonne année, autant le joindre au pack maison de retraite pour tous.

be-rewt à 14:24 - Haut - 4 commentaires



Mardi 02 septembre 2003

La proposition citoyenne

Par solidarité avec les grabataires obligés de regarder TF1 parce qu'ils ont survécu à l'été et qu'ils n'ont pas la force nécessaire pour utiliser la télécommande, le gouvernement français propose de travailler un jour férié. Le choix du jour étant sujet à polémique, je vous donne mon avis éclairé sur la question. Il me semble en effet que le premier novembre, jour de la Toussaint, fête des morts, est le plus approprié pour satisfaire à cet effort national car finalement, c'est un peu dela faute aux morts si on en arrive là. Afin tout de même de ne pas les spolier d'un jour de fête, je propose également de regrouper la fête du 15 août et la Toussaint. Cette mesure se justifie facilement: tout le monde a remarqué que de nos jours on mourrait beaucoup plus facilement en août qu'en novembre.

Cette solution, outre son bon sens évident, a d'autres avantages. La recherche en botanique devrait par exemple être relancée. En effet, aller touver à l'heure actuelle des chrysantèmes en plein mois d'août, c'est impossible !

Et finalement, voyons le bon coté de la canicule, ça fera toujours 12000 spectateurs de moins pour Pascal Sevran à la rentrée !

be-rewt à 11:09 - Haut - 5 commentaires



Lundi 01 septembre 2003

Passe moi l'huile, le feu s'éteint

Neige (qui était déjà l'initiatrice d'une précédente polémique sur la francisation) relance le débat avec l'orthographe francisée de blog. Elle regrette que les français soit majoritairement pour l'emploi de l'orthographe blog au lieu de la version francisée blogue qui est recommandée par l'OQLF (ainsi que l'usage du terme carnet). Encore une fois, elle y voit là une fascination des français pour les angliscismes.

Non, vous ne me ferez pas utilisé blogue. Je ne comprends même pas l'intérêt d'une telle francisation. Pourquoi pas parkingue et wikénde tant qu'on y est ? Chercher des termes français alternatifs est une bonne chose et peut être bien fait, mais par pitié, qu'on nous épargne ces francisations vides de sens. On veut nous faire croire que blog ne sera plus un angliscisme parce qu'on lui a rajouté une terminaison en ue pour le rendre plus français ? Non seulement c'est avouer qu'on ne peut pas trouver un terme véritablement francophone équivalent, mais de plus, c'est finir en mauvais perdant : puisque je ne sais pas trouver d'équivalent, je l'écris à ma manière, tralalalalère. Je préfère encore carnet, même si son sens n'est pas assez spécifique à mon goût. au temps de la disquette et de l'ordinateur, on était assez inventif pour développer notre propre vocabulaire, aujourd'hui, on transforme l'orthographe des mots importés. S'il y a effectivement une regression de la langue française, ce genre de proposition n'est pas la solution, ce remède est même pire que le mal.

be-rewt à 10:44 - Haut - 21 commentaires





Ce site est hébergé par ovh. Il a été codé à la mimine par son auteur (aidé par la doc php). Les jours de beau temps, il a le bon goût d'avoir un code XHTML1.0 valide et il en va de même pour sa feuille de style, et pour son pauvre petit et ignoble fil RSS. Mon voisinage est disponible sur GeoURL.