Being be-rewt



Vendredi 29 août 2003

Débat d'idées ou d'idéologies ?

En passant par chez Karl, j'ai vu qu'il faisait cette remarque concernant le récent brouhaha qui a suivi la querelle entre Emmanuelle et Laurent :

Dans les différents carnets, le débat, non pas sur le libéralisme, mais sur le choix de société et de ses modèles économiques et politiques n'a toujours pas eu lieu. On peut le déplorer. Un débat ne consiste pas à dénoncer uniquement, mais bien à présenter des alternatives, des solutions et différents chemins possibles.

Barre toi de mon Herbe, Karl.

Oui le débat souhaité par Karl n'a pas eu lieu. Celui-ci est certainement trop vaste pour avoir lieu, si ce n'est au jour le jour sur certains weblogs. Oui il est plus facile de dénoncer que de proposer. Je suis d'ailleurs le premier à tomber dans cette facilité car si je sais ce que je ne veux pas, je suis loin d'avoir une idée claire de ce que je voudrais. J'en suis même arrivé à un point où avoir une idée vague serait déjà un bon point. Je fais un élagage, supprimant un par un les systèmes ne me convenant pas, en notant leurs avantages, loin d'être sûr de trouver un jour un compromis viable.

Il reste encore une solution: renverser Tupou 4.

be-rewt à 10:04 - Haut - 3 commentaires



Mercredi 27 août 2003

La toussaint avant l'heure

Brain not found nous livre les résultats de son étude sur les blogues morts (Eulvin et Meujor, on parle de vous). Les secrets de longévité, d'après l'étude, semblent être l'utilisation d'un système de mise à jour élaboré, une thématique axée sur l'actualité, un nom de domaine propre et un lien vers BNF. Il ne me manquait que ce dernier (si on considère que mon outil d'édition, pourri mais fait main est élaboré). Condamner à continuer. Ça tombe bien, jusqu'ici j'en ai encore envie.

be-rewt à 16:15 - Haut - 0 commentaire


Blog et calomnie

Je viens de lire la chose suivante chez un libertarien:

Bah, par la morbleu, cela ne nous découragera pas, et nous continuerons fièrement à propager nos idées. Bloggons, bloggons, il en restera toujours quelque chose.

Rien de tel que ce détournement des paroles du célèbre Barbier de Séville (où, pour mémoire et pour ceux qui ne l'aurait pas lu, Don Basile s'exclamait Calomnions, calomnions, il en restera toujours quelque chose) pour me tirer un sourire jaune. Surtout quand on voit que le billet en question rapporte les récents évenements de l'accrochage entre Emmanuelle et Laurent, avec un avis (bien évidemment ?) partial.

Victimisation et calomnie, la profesison de foi de la blogoscène libertarienne ?

be-rewt à 12:10 - Haut - 6 commentaires


Les lectures interdites

J'ai un MiF dans ma blogroll. J'ai d'ailleurs longuement hésité avant de l'ajouter. Une fois ma décisin prise, je me suis demandé comment faire pour indiquer qu'il n'était pas là pour les mêmes raisons que les autres. Au final, il n'est pas mis à part, il y a juste un petit tooltip sur le lien pour indiquer que cette lecture n'est pas comme les autres.

Si j'incite les gens à le lire (au moins occasionnellement), c'est qu'il est toujours bon de lire des avis divergent, aussi haineux et horripilant qu'ils soient. Sa lecture est une formidable mise à l'épreuve du sens critique: arriver à trouver sa place par rapport à ces propos extrémistes n'est pas facile. Le dénigrement systématique de ses propos n'est pas (à mon avis) la bonne solution puisqu'il consiste à penser que la politique française est parfaite, ce qui est loin d'être le cas. Cependant ses critiques alimentent bien souvent des idéologies qui ne me conviennent pas. Il faut donc juger à chaque fois jusqu'où on peut lui donner raison. C'est cette vigilance nécessaire dans la lecture qui en fait un lien à part, à la fois dangereux et intéressant.

be-rewt à 10:55 - Haut - 8 commentaires



Mardi 26 août 2003

Calculatrice collaborative

Lu chez Daniel Glazman, ce billet reprenant une dépêche AFP signalant qu'une fraude massive pourrait avoir eu lieu au baccalauréat grâce à des calculatrices utilisant le WiFi. Il fallait s'en douter, à force de ne donner qu'une limitation de taille pour les calculatrices alors que leur capacités ne cessent d'évoluer, ça devait finir par arriver.

Déjà à mon époque, il y avait d'énormes différences entre les modèles de calculatrices et l'égalité des chances était sérieusement remise en question. Un pas de plus a été franchi. La manière la plus intelligente d'endiguer le problème serait de ne pas demander de résultats numériques précis et de vérifier simplement la démarche et l'argumentation de l'élève, ce qui favoriserait certainement la réflexion. Cependant, il est certainement plus simple pour le ministère de renforcer les restrictions réglementaires des calculatrices... Ou de laisser faire, après tout, savoir travailler en équipe est un atout pour l'avenir de ces jeunes lycéens.

be-rewt à 16:23 - Haut - 2 commentaires


Vous reprendrez bien une petite Mousse ?

La deuxième MousseLorraine approche à grand pas. Suite aux nombreuses pressions exercées, le jour des rencontres est maintenant le premier vendredi de chaque mois. Rendez-vous donc le 5 septembre au bar Saint Jacques, place Saint Jacques, à Metz et à partir de 20h.

be-rewt à 10:41 - Haut - 2 commentaires


Voyage, voyage !

J'ai la vague impression qu'en une journée, le nombre de personnes m'enviant mon futur voyage à Bombay vient de baisser. Presque autant que la population locale. Je pense d'ailleurs qu'il y a très peu de chance pour que mon directeur de thèse souhaite partir à ma place. Ça a eu un avantage, me faire connaître un peu mieux l'orientation politique de la ville. Des autorités locales d'extrème droite hindouiste, c'est dépaysant et effrayant à la fois, un bonheur.

be-rewt à 09:14 - Haut - 0 commentaire



Vendredi 22 août 2003

Communautarisme et extrapolation

En faisant un petit tour de blogs, je suis tombé sur ce billet de Morgan qui fait le point sur ça façon de voir l'évolution de la blogosphère dont il a beaucoup été question ici et ailleurs ces derniers temps. En allant un peu plus loin, j'ai aussi vu par l'intermédiaire d'un article du dico joueb une réflexion de cramoisi.
De ces deux articles, il ressort entre autre chose une critique d'un mouvement communautariste touchant certains blogueurs. Au vue de la réaction de tgtg lors de ma critique d'une partie conséquente des u-blogs et vue l'explication nécessaire avec Boucle d'or dans les commentaires d'un précédent billet, je crois qu'il est nécessaire d'expliquer un peu mieux mon opinion.

La critique que j'ai fait concernant les u-blogs ne s'adressait donc évidemment pas à la totalité des u-blogs mais à une grande partie de leurs auteurs que je trouve inintéressants et pénible à lire. Quand j'indiquais ne plus vouloir lire de u-blogs, je voulais bien évidemment parler de mes lectures au hasard, en tapant dans la listes des mises à jour de weblogues.com. Je ne vais pas éviter absolument un site qu'on me conseille ou que je lisais déjà parce qu'il est créé avec u-blog. Enfin, il ne s'agit pas d'interdire ou de mettre à part les blogs différents mais juste de gromeler dans son coin comme un vieux grincheux en disant que c'était mieux avant. J'ai déjà largement assez à lire, il vaut finalement mieux que les nouveaux venus soient globalement moins intéressant à mes yeux. Encore une fois, il s'agit juste de donner son avis, pas de crier haut et fort que l'on détient la réponse absolue à tout (enfin si, 42).

Par contre, oui, je pense que globalement les communautés utilisant des outils de publication plus simple d'utilisation sont moins intéressantes car elles contiennent grands nombres d'individus qui ont ouvert un blog parce que c'était facile et qui publie régulièrement des notes courte et vide de sens parce que c'est facile. Un blogueur utilisant un outil plus difficile d'accès passera généralement plus de temps ensuite à publier. Ce n'est pas forcément un gage de qualité, mais c'est tout de même un bon point de départ. Cela n'empêhce pas chaque outil d'abriter des carnet que je lis avec intérêt et d'autres que j'évite à tout prix. Je parle juste de l'image générale que renvoie ces outils à mes yeux.

be-rewt à 17:01 - Haut - 1 commentaire



Jeudi 21 août 2003

Citation et réflexion

Une réflexion intéressante de Daniel Glazman concernant l'intérêt de la citation dans les blogs (vu dans un billet de Laurent). Il trouve ennuyant les blogs se résumant à citer les autres sans donner leur avis. Il n'en voit pas l'utilité. Chacun sa cible après tout, moi je tape bien sur les blogs nombrilistes mal écrits. Seulement voilà, je ne partage pas du tout son avis.

Un blog sert aussi (surtout ?) à faire partager les liens qu'on apprécie et les mots que l'on trouve intéressant. Certains se contentent de citer sans commentaire personnel, mais la sélection des citations se passe parfois de commentaire, elle reflète souvent déjà les convictions de l'auteur.
De telles pratiques permettent de ne pas passer à coté d'un article qu'on aurait peut-être raté autrement. Ils donnent du relief à la blogosphère, du poids aux articles intéressant. Je comprends Daniel, on aimerait parfois que ceux qui rapportent les citations développent un peu plus leur propre avis de la question, mais le travail de lecture, de sélection et d'archivage est déjà assez important pour ne pas être critiqué. Il peut et devrait même être salué.

J'aime les Silencii de IokanaaN, même si ce n'est que des citations. J'aime lire canclaux même s'il ne donne (presque) jamais son avis propre. J'aime l'œil de Mouche, même si les commentaires qui suivent les citations sont souvent très (trop ?) court. Tous, par la sélection qu'ils opérent, agitent les neurones contrairement à ce que pense Daniel.

be-rewt à 10:27 - Haut - 5 commentaires



Mercredi 20 août 2003

Un boulier à la santé

Les chiffres qui m'ont été communiqués par mes services aujourd'hui s'en tiennent aujourd'hui à la fourchette d'estimation entre 1600 et 3000, même s'il est vrai que cela sera probablement dans la partie haute de cette fourchette. Je n'ai pour ma part pas connaissance de ce chiffre de 5000.

Jean François Mattei - Ministre de la santé, dimanche 18 août 2003

Le lundi, il avait finalement du entendre le chiffre de 5000 et le trouver raisonnable, puisqu'il annonçait:

On a évoqué le chiffre de 5.000 morts. C'est une hypothèse, c'est plausible mais ça n'est qu'une hypothèse.

Le même, le lendemain.

Et effectivement, ça n'était qu'une hypothèse mais quand les pompes funèbres générales annoncent plus de 10000 morts on se dit que le haut de la fourchette annoncé il y a trois jours s'est plantée dans l'œil de monsieur Mattei. Je veux bien que le gouvernement ne soit pas responsable de la canicule, je veux bien qu'il ait fait de son mieux mais par pitié qu'il vire ses statisticiens.

be-rewt à 15:48 - Haut - 5 commentaires


Billet pour Tante Cécile

Champagne: un article accepté pour une conférence qui finira ses jours en Inde... Reste à savoir si c'est bien moi qui fera le voyage.

be-rewt à 12:05 - Haut - 2 commentaires



Mercredi 13 août 2003

Ami, ouvre moi ton blog

Une discussion intéressante de plus sur le wiki-joueb grâce à mouche: Comment faire blogguer ses amis ?

Néanmoins, ne devrait-on pas régler avant plus en détail la question du pourquoi vouloir que ses amis ouvrent un blog ? à laquelle mouche répond trop brièvement à mon goût.
Je ne pense pas en effet que le maintien d'un contact avec l'autre par weblog interposé ait la même saveur que la discussion par mail ou qu'une véritable rencontre. Je ne crois pas que le blog soit un moyen de remplacer le reste mais plutôt de compléter la connaissance d'un ami. Il s'agit de lui offrir un moyen de parler de sujet qu'il n'aborderait pas forcément autrement, de le laisser s'exprimer sans qu'il ait à se demander s'il intéressera l'autre ou non. Oui, pour cette raison, il est intéressant de faire blogguer un ami.
Cependant que se passera-t-il s'il n'est pas à la hauteur de notre attente ? Si on ne prend pas plaisir à le lire. C'est d'ailleurs une question posées par Iok' dans la page wiki en question. Au final, il s'agira au mieux d'une tentative à oublier, au pire d'un élément qui viendra ternir une relation.

Doit-on vraiment inciter l'autre à bloguer ou faut-il simplement lui montrer de quoi il s'agit et lui laisser le temps de se décider si ça l'intéresse ou non ? Je vois en ce moment trop de blogueurs qui auraient mieux fait de s'abstenir (oui, je sais, je suis méchant et élitiste, en cherchant bien vous trouverez certainement d'autres défauts) pour me sentir coupable d'en avoir fait entrer un dans le troupeau des convives de tante Cécile.

Et puis il y a une autre question importante : comment faire rebloguer un ami ?

be-rewt à 17:23 - Haut - 5 commentaires



Mardi 12 août 2003

La réforme a parfois du bon

J'étais de mariage samedi. Ce qui n'a pas manqué d'offrir à Meujor de nombreuses photos de moi me ridiculisant sur la piste de danse en fin de soirée. Mais là n'est pas le problème, d'ailleurs il n'y a pas de problème. Là n'est pas le sujet, donc.

Non, ce qui était interessant dans ce mariage, c'est qu'il s'agissait d'un mariage protestant. Ayant une passion fort limitée pour les choses religieuses, j'étais plus curieux qu'enthousiaste lors de la cérémonie. Et bien autant l'avouer, le protestantisme m'a épaté. Pas assez pour développé chez moi une quelconque croyance mais il m'a montré un visage de la croyance beaucoup plus conforme à ce que j'espèrerais du christianisme que ne l'a fait le catholiscisme.
Une eucharistie (sainte cène) accessible à tous, croyant ou non, pour partager le bonheur du mariage, l'abscence d'intermédiaire entre le croyant et dieu, une mise en scène moins importante, des symboles plus simples, une plus grande liberté de foi et une institution moins rigide. Il s'agit peut-être d'une façade un peu trompeuse, mais quand on voit la façon dont ils abordent le débat sur l'homosexualité (dont il me tarde d'avoir les conclusions, ça donne toujours un bon indicateur de l'ouverture d'esprit d'une religion), je me dis qu'il y a mieux.

be-rewt à 14:07 - Haut - 2 commentaires



Lundi 11 août 2003

Bien choisir son démontage

Je viens de lire qu'un stand du PS avait été démonté dans le Larzac. L'auteur du billet qui m'a appris la chose regrette qu'un des protagoniste justifie son acte à travers le démontage du Mac Donald de Millau par José Bové et ses sympathisants. Pour Kolia (l'auteur), le démontage d'un stand politique est condamnable alors que l'autre était symbolique (et donc légitime ?).

Il est vrai que tout ce qui touche à la liberté d'expression partis politiques est condamnable. Il est vrai aussi que le démontage du Mac Donald était symbolique. Mais le combat contre la mal bouffe et le productivisme justifiait-il un tel acte ? N'y avait-il aucune autre issue à l'époque (médiation, grêve, manifestation) ?
Non, aucun de ces deux démontages ne trouve de justification ni d'approbation à mes yeux.

be-rewt à 11:53 - Haut - 12 commentaires



Vendredi 08 août 2003

Remplacer du texte par une image

Dès que l'onsouhaite utiliser une police un peu éxotique, on se retrouve très rapidement à utiliser des images pour remplacer du texte. Dans ce cas, deux grands problèmes se posent. Le premier est celui de l'accessibilité. Mon texte est-il toujours lisible si on désactive les images, si on visionne la page en mode texte ou si la page est lue par un synthétiseur vocal ? Le second est celui de la sémantique et du référencement de la page. Le texte est-il toujours référencé par les moteurs de recherche, n'ajoute-il pas de balises qui ne portent pas de snes ? Le remplacement de texte est souvent utiliser en titre, il serait donc dommage que ce titre ne soit pas pris en compte dans un moteur de recherche par exemple. Le troisième problème éventuel (que je n'avais pas signalé plus haut) est celui de l'intérêt d'une telle lecture. Si tu t'intéresses aussi peu à ce sujet qu'à la reproduction des batraciens en Afrique Australe, je te conseille d'attendre le billet suivant ou de te préparer à une lecture chiante).
Autant le dire tout de suite, je ne connais pas aujourd'hui de solution répondant à tous ces problèmes (si ce n'est de ne pas utiliser d'image à la place du texte).

Énumérons les techniques à notre disposition. La première consiste à utiliser tout bêtement une image par titre et d'inclure cette image dans le code de la façon suivante: <img src="titre-image.png" alt="Titre" />. Cette solution basique pose un gros problème: le texte défini dans l'attribut alt n'est pas référencé par un moteur de recherche, de plus d'un point de vue sémantique, on insère une balise image qui correspond à du texte, ce n'est clairement pas propre: du texte doit être identifié comme tel. Dans le même genre, il y a la solution qui consiste à encoder un alphabet entier sous forme d'image et à créer ensuite du texte de la façon suivante: <img src="N.png" alt="N"><img src="i.png" alt="i"> pour le texte Ni (ce qui ne veut rien dire mais au moins c'est court). Là le problème est le même que précédemment, mais en plus le texte sera lu lettre par lettre par un synthétiseur vocal, c'est donc à proscrire. Si on veut utiliser cette solution (qui à l'avantage d'être plus légère quand on a de nombreux textes en images) on placera le texte entier dans le premier attribut alt et on laissera les suivants vides. Enfin les solutions similaires avec une (ou des) balise object (Qu'est ce qu'une balise object ? La réponse est par ici.) à la place d'une image posent les mêmes problèmes.

Il fallait donc trouver autre chose. Il y a la désormais célebre astuce de Fahrner qui consiste à ne pas afficher le texte et à utiliser une image de fond en texte de remplacement grâce à CSS (tout est expliqué en anglais malheureusement dans le lien donné ci-dessus). Problème: cette solution fait que le texte n'est pas lu par cerains logiciel de lecture d'écran. De plus, si vous désactivez les images dans votre navigateurs, adieu les titres.
Une amélioration est proposée pour supprimer le problème des lecteurs d'écran: cacher le texte au lieu de ne pas l'afficher. Il reste toujours dans ce cas le problème de la personne qui navigue en supprimant les images.

Voilà à ce jour l'état des lieux. En l'absence de solution miracle, j'ai décider de ne pas utiliser pour l'instant de texte en image. Pourtant, quand on voit ce qu'il est possible de faire, comme le montre si bien CSS zen garden, on regrette que ça ne soit pas mieux gérer. La meilleure solution étant d'utiliser la dernière astuce proposée et de fournir une feuille de style alternative pour les utilisateurs n'affichant pas les images.

be-rewt à 17:12 - Haut - 10 commentaires


Que fais je ici ?

Je n'ai pas d'animal de compagnie, pas de vie sentimentale agitée. J'ai décidé de ne plus utiliser l'acronyme LOL depuis quelques années déjà. Je n'ai pas envie de raconter à qui veut l'entendre le détail de mes soirées, ni de mes repas. J'hésite à poster certains de mes billets car je doute de leur qualité. J'essaye tant bien que mal de m'exprimer correctement, tâche qui m'est rendue difficile par mes lacunes en grammaire. Je ne poste plus qu'une fois par jour (ou deux les jours de grands vents). Malgré tout ça j'ai encore un blog. J'ai de l'espoir, je me dis que ça finira bien par passer inaperçu.

Pendant que j'écrivais ces mots, me demandant une fois de plus s'il fallait les publier, je suis tombé sur le billet de Laurent parlant de la future possibilité pour les u-blog de poster leurs SMS. J'ai l'impression (comme beaucoup d'autres) d'être déjà en marge. Il est plus que temps de diviser une blogosphère dont les morceaux ne tenaient déjà qu'artificiellement entre eux.

Edit: Je viens de voir que mouche aussi à mis les pieds dans le plat (permalien foireux) à u-blog.

be-rewt à 14:56 - Haut - 2 commentaires



Jeudi 07 août 2003

Les échos de MousseLorraine

Voilà, c'est fait, la MousseLorraine a eu lieu. Loin de l'effervescence de sa grande sœur parisienne, notre rencontre réunit un comité plus restreint. Nous fûmes tout de même une dizaine environ, peu loquace mais heureux d'être là (pour ma part en tout cas).
Au final, trop peu d'échange et un peu de frustration mais déjà le souvenir d'une soirée agréable. Le plaisir tout bête de faire connaissance et de partager son expérience avec des blogueurs que je n'avais pas l'habitude de lire (comme biou ou Noliv') ou qui n'en ont pas (comme H.-I.). Celui de parler enfin de vive voix avec des personnes qu'on apprécie depuis longtemps (commme Iok' et Nacara) ou de revoir de vieilles connaissances qui seront je l'espère remotiver pour écrire (mais j'en doute). N'est ce pas Eulvin et Meuj'. Donner corps à tous ces mots, enfin !

Pour ceux qui voudraient des preuves de cette reocontre, je vous laisse regarder les quelques photos (prêtes à servir de timbres poste) prises par Noliv'.

be-rewt à 14:05 - Haut - 5 commentaires



Mercredi 06 août 2003

À quelques heures d'une soirée mousse

Le grand soir de la première MousseLorraine est arrivée. Il est temps pour les retardataires de trouver une bonne excuse ou de se préparer à passer une soirée agréable avec des gens bien (ou presque). Les absents profiteront certainement de la séance de rattrapage qui devrait avoir lieu le 03 septembre quelque part à Metz si tout se passe bien ce soir.

Comme à chaque première, j'appréhende un peu. A-t-on vraiment des choses à se dire, à partager ? Vais-je prendre un picon ou une guinness ?
Tant de questions qui trouveront leurs réponses dans quelques heures.

Note: Oui je sais: ce billet, on dirait les préparatifs d'un repas chez tante Cécile (gnagnagna).

be-rewt à 13:50 - Haut - 3 commentaires



Lundi 04 août 2003

Généreux et égoïste

J'ai entendu une interview de Vincent Lindon il y a quelques jours où il parlait des rapports des gens à l'argent. Entre autre choses bien pensées, il a expliqué que certaine personne était généreuse par égoïsme, par volonté de se sentir apprécier par les autres. Que c'était aussi un geste égoïste car il supprimait à l'autre le plaisir d'offrir.

Ça peut parraître assez tordu au départ mais c'est pas si con. C'était d'autant moins con comme réflexion que c'est parfois mon cas. Il m'arrive de faire des cadeaux à des personnes avant tou parce que ça me fait plaisir de leur offrir un truc. Évidemment, on évitera de généraliser, je n'ai donc pas dit que tout acte de générosité était égoïste, etc...

be-rewt à 15:53 - Haut - 3 commentaires



Vendredi 01 août 2003

Pavé dans la mare

Je ne vous ai encore jamais parlé de u-blog. Il s'agit d'un outil de création de blog francophone parmi d'autres. Parmi d'autres... ou presque.
Je me souviens il y a quelques mois du lancement des skyblogs. Il y avait eu quelques remous et on avait bien ri devant le contenu de certain blog et le style SMS des billets. Pourquoi est-ce que je vous parle de ça alors que le style SMS n'est certainement pas une des particularités des blogs hébergés par u-blog ? Tout simplement parce qu'il y a une autre caractéristique amusante sur ses blogs: le syndrôme du repas chez tante Cécile. Sous ce nom scientifique se cache l'habitude de nombreux u-blogueurs (il y en a d'autres ailleurs aussi évidemment, mais là on a un nid) de raconter leur vie dans les moindres détails (même quand il ne font rien) avec un style proche du rapport de gendarmerie. Je conçois qu'on aime mais moi je préfèrerais encore regarder Nice People j'aurais l'avantage d'avoir l'image en plus.

Entendons nous bien, je trouve ce problème largement moins génant que le style SMS. Le pire c'est que je n'ai rien à reprocher aux auteurs, si ce n'est de remplir la blogosphère avec des billets qui ne m'intéresse pas, ce qui est très égoïste de ma part. Ce qui me gène, c'est que je n'ai pas l'impression de naviguer dans le même monde. Je lis avant tout pour le plaisir de partager des idées ou une façon d'écrire originale. Je trouve dommage que les blogs deviennent (un peu plus) un concept fourre-tout. C'est certainement inéluctable, mais il serait dommage qu'une telle utilisation devienne la vitrine des blogs (si ce n'est pas déjà fait). en attendant, j'ai décidé d'éviter les u-blog, comme je l'avais fait pour les skyblog. J'en rate peut être des bons mais il fallait bien faire un choix.

A noter que les victimes du syndrôme en amuse certains qui s'amuse même à les plagier (c'est moyennement drôle à mon goût mais ça illustre bien le genre).

be-rewt à 14:06 - Haut - 3 commentaires





Ce site est hébergé par ovh. Il a été codé à la mimine par son auteur (aidé par la doc php). Les jours de beau temps, il a le bon goût d'avoir un code XHTML1.0 valide et il en va de même pour sa feuille de style, et pour son pauvre petit et ignoble fil RSS. Mon voisinage est disponible sur GeoURL.