Being be-rewt



Vendredi 31 janvier 2003

Coué ? Non rien

J'ai honte de mon dernier post,
j'ai honte de mon dernier post,
j'ai honte de mon dernier post.

Tu vois Sugar, contrairement à ce que tu disais la méthode Coué, ça marche.
Evidemment, quand on est déjà convaincu, c'est plus simple.

be-rewt à 16:11 - Haut - 1 commentaire


Chien, tentative d'humour, bide

Si j'avais un chien, je l'appellerais Nawak. Comme ça, pendant qu'on jouerait avec une balle / un bout de bois / un os qui fait coin-coin / un l'oiseau mort (imprimez ce post et rayez les mentions inutiles), je pourrais lui crier : "Apporte Nawak".

Pof. Ça y est, on vient de toucher le fond.
Ceux qui n'ont pas compris peuvent tenter une deuxième lecture. Indice : c'est pitoyable et limite pas drôle (je vous laisse le choix du coté de la limite).

be-rewt à 13:44 - Haut - 6 commentaires


Les contes des millle et un sites

"Soeur anne, ne vois tu aucun lecteur venir ?
- Non, je ne vois que free qui merdoie et estat qui se noie.

be-rewt à 11:13 - Haut - 0 commentaire



Jeudi 30 janvier 2003

Feintage de mercredix

Et hop, évité.
Trop trop facile.

be-rewt à 14:32 - Haut - 1 commentaire



Mercredi 29 janvier 2003

Référence boosting

Oui, c'est totalement injuste, peu de gens arrivent ici via une recherche sur google. C'est normal, on ne trouve ici aucune jeune fille à peine majeure qui aime le sexe. De plus j'évite les sujets trop racoleur comme la sodomie et autres fellations. De plus, si en désespoir de cause je devais aborder ces sujets, il n'y aurait aucune photo ou vidéo pour illustrer tout cela. Non, aucun internaute ne peut se retrouver ici par erreur sans cela.

Héhé, et hop, voilà qui est dit, dieu que je suis malin. (Mais si ! Allez, un tout petit peu au moins ! Bon, ok, c'est naze.)

be-rewt à 14:35 - Haut - 3 commentaires


Grandir

Je me sens légèrement visé :

'as tellement peur que ça soit bien
T'as tellement peur que ça s'arrête
T'as tellement peur de croire au bien
T'as tellement peur de la défaite

- Miossec -

be-rewt à 11:59 - Haut - 0 commentaire


Tout en finesse

TP noté de Java, Deug MIAS 2e année :
"Monsieur, je le mets où le numéro de groupe ?"
"Dans ton cul"

J'ai honte, je devais avouer cette faute grave.

be-rewt à 10:14 - Haut - 4 commentaires



Mardi 28 janvier 2003

C'était vraiment intéressant

Oh une nouvelle page !

Merci pour votre compassion.

be-rewt à 14:09 - Haut - 1 commentaire


Il ne fallait pas écouter (2)

Pour étrenner sa panoplie de bricoleur obtenu après d'âpres négociations avec le pèrne Noël (non, un poupon c'est pour les tapettes - certes, mais tu es trop jeune pour jouer à unreal tournament - bon ok, va pour ta panoplie de merde). Le petit Bernard n'aurait pas dû suivre les conseils de cette chanson.

Son papa en eut rapidement marre de l'entendre cogner le jour, de l'entendre cogner la nuit. Résigné à ne l'utiliser que le jour, Bernard décida alors de construire une grange et une barrière à l'intention de sa famille Playmobil. Et là, c'est son père qui sonna les cloches, et pas doucement d'ailleurs.

Quant à Bernard, il appris le soir même que :

  • Les étagères de la bibliothèques ne peuvent pas servir à faire une grange pour playmobil.
  • Le marteau peut avantageusement remplacer une règle pour taper sur les doigts des enfants.
  • Le docteur Tanenbaum sait bien soigner les doigts cassés, mais cela n'a rien d'étonnant.
  • Claude françois raconte que des conneries et il aurait mieux fait de commander un poupon

be-rewt à 13:58 - Haut - 0 commentaire


Question pour un champion

Catégorie chanteuse :

J'ai vingt ans. Je risque d'être proclamé prochainement docteur honoris causa de philosophie et sociologie à la Sorbonne. Ma théorie repose principalement sur le fait qu'une personne de mon âge est complètement immature et nécessairement heureuse de vivre. Mon coté militant me pousse également à prêcher en faveur des bisous et des calins tous les jours. Je suis, je suis...

Désolé mais j'ai entendu 20 ans à mon réveil.

be-rewt à 09:52 - Haut - 329 commentaires



Lundi 27 janvier 2003

Expression orale et corporelle

Boucle d'or doutait de la compétence des intervenants à l'université (quelque part sur son site, cherchez vous même, c'est pas de ma faute si y'a pas de lien direct). Ce n'est pas faute d'essayer de nous former pourtant. L'année dernière par exemple, j'ai entre autre appris à ouvrir une porte en inspirant et expirant au bon moment (pour combattre le stress avant le début du cours), à me lever en faisant le moins d'efforts possibles, à bailler à volonté (et le plus fort possible) et à mimer des métiers imaginaires.

Tout ceci est absolument véridique (malheureusement) et explique certainement bien des choses.

be-rewt à 10:28 - Haut - 4 commentaires


Liste non exhaustive des maladies

Bon, j'ai commencé l'anné avec un début de grippe, j'ai enchainé avec une bonne sinusite, et hier soir, j'ai eu droit à un début de gastro. C'est un bon début d'année, y'a pas à dire. Il me reste une angine et une bronchite pour faire le tour des classiques de l'hiver. Je ne désespère pas.

be-rewt à 09:44 - Haut - 0 commentaire



Vendredi 24 janvier 2003

Message publicitaire

Aujourd'hui, contrairement aux autres jours, j'ai pas trop envie de vous dire des trucs désopilants, intélligents, réfléchis, brillants (rayez les mentions inutiles, merci d'en laisser au moins une). Du coup, on va faire un teasing.

La semaine prochaine sur Being be-rewt, de l'aventure, de la dérision, du bon sens (ça c'est de l'événement), un mercredix foiré (je le pressens), de la musique qui fait du bruit, un hamster, des chants grégoriens (ouais... enfin... on verra), du Claude François (sisi), un téléphone et l'addition pour la 6.

Rien que ça... Si j'ai la forme.

be-rewt à 13:42 - Haut - 0 commentaire



Jeudi 23 janvier 2003

Mercredix... et merde, déjà jeudi

Merde, j'ai oublié de répondre au mercredix hier ! C'est trop ballot, je suis sûr que j'aurais encore trouvé des trucs trop drôle à répondre. Ralala, je suis confu. Je pourrais vous le faire aujourd'hui, mais non. Trop tard.

J'ai une idée ! (oui ça m'arrive, gnia gnia gnia) Alors, voilà ce que je vous propose : vous allez lire le mercredix, vous pensez à une réponse drôle à chaque question et vous vous dites que j'aurais répondu pareil.
Comment ? C'est une idée à la con. Bah oui. En même temps, c'est de moi l'idée, fallait pas vous attendre à mieux.

be-rewt à 15:52 - Haut - 0 commentaire


RTL, radio de nuit ?

Bon, je vais le rappeler une fois de plus, mon autoradio est plutôt réac'. Du coup, il est bloqué sur une radio plutôt réac' elle aussi (enfin à mon goût), à savoir RTL. Impossible d'en changer, c'est ça ou le lecteur de cassette qui fait whaaaouwaeuuuhh au bout de dix secondes, à bout de souffle.

Donc, la plupart du temps, vu que je n'aime pas le doux bruit du moteur en voiture, j'ai le droit à RTL. Le mieux, c'est que vu mes horaires, je me retrouve le plus souvent à entendre les informations du matin ou de 18h, ce qui me donne une bonne bouffée d'informations pour vieux. Du coup, je peux vous l'affirmer de source sûr, le danger est partout dans nos rues, l'éducation bats de l'aile et l'Irak c'est mal alors que Bush c'est bien.
Ça, c'est d'habitude, mais le mercredi, c'est autre chose. Le mercredi, je rentre chez moi aux alentours de minuit. Et là, entre deux bouts d'interview d'artistes peu médiatisés, on entends des choses plutôt agréable. J'avais eu droit il y a déjà plusieurs semaines (c'était là) de découvrir Carla Bruni avant qu'elle ne soit sur-médiatisée. Hier, j'ai eu le plaisir d'entendre Madame de Miossec, pas ma chanson préférée, mais c'est très bien tout de même.
En bref, si RTL pouvait décaler ses émissions pour moi, je leur serai reconnaissant. Qui a dit qu'heure de grande écoute rimait avec soupe ?

be-rewt à 14:03 - Haut - 4 commentaires



Mercredi 22 janvier 2003

On achève bien les chevaux

Vu chez Julayaam, un article sur l'euthanasie (que j'étais bien parti pour vous mettre en lien direct avant de m'apercevoir qu'il n'y avait pas de lien direct). Mais je m'égare. Oui, ça nous change peu.

En gros et pour résumer, peut-on se payer l'euthanasie quand la nature n'est pas à deux doigt de vous l'offrir pour gratis ? Julayaam pense que non, que c'est injuste pour ceux qui eux, essayent de survivre, etc... (Si vous voulez en savoir plus, vous n'avez qu'à aller retrouver ce post, non mais !).

Evidemment, je ne suis pas du même avis, sinon j'aurais déjà bouclé ce post depuis quelques lignes déjà. Non, à mon avis, s'il y a un sujet sur lequel les gens sont libres de leur choix, c'est sur ce qui concerne leur droit à la vie (et accesoirement à la mort). Même si le droit à la vie en particulier est honteusement bafoués par des maladies, accidents et autres guerres en tout genre. Sur ces mots, j'arrête les incises, ça me rend peu clair.
Donc, je suis pour l'euthanasie à partir du moment où le patient la réclame, sans pression de son entourage (Mémé, tu voudrais pas forcer sur la morphine ? Le troisième tiers arrive bientôt.) et ce quel que soit son état. En même temps, s'il est parfaitement valide, il préférera le suicide, moins couteux en personnel.

Je me taxerai (à 19,6%, taux en vigueur) de cynisme, avant que vous ne le fassiez mais je pense que le droit de mourir est un droit comme un autre, aussi triste soit-il.

be-rewt à 15:02 - Haut - 0 commentaire


Raconte moi une histoire

Amis des univers loufoques et (éventuellement, c'est pas nécessaire, mais vaut mieux) des jeux de rôles, si tu as envie de te faire un petit plaisir pendant la pause, écoute donc une aventure palpitante.

Aujourd'hui, le chef vous propose, les péripéties médiévalo-fantastique des aventuriers débutants et un rien looser du donjon de Naheulbeuk, une autre des plus aguéris mais pas plus débrouillard aventuriers de Reflets d'acide et le space opéra qui n'est pas sans rappeler l'odysée des nuls des aventuriers du survivaure.

be-rewt à 11:39 - Haut - 0 commentaire



Mardi 21 janvier 2003

Joie du surveillant

Janvier, le mois de toute les peurs pour l'étudiant qui espère encore réussir ses examen. Quand on en a fini avec ça, on le vit autrement, plus sereinement on va dire. Ouais, c'est ça, plus sereinement, le genre de sérénité qui vous fais vous dire "gniark gniark, que j'aimerais pas être à leur place".

Ce matin, j'étais encore plus serein que d'habitude, adossé au tableau, regardant touts ces petits étudiants en train de composer. J'avais rien à faire d'autres que de les regarder, mais ce fut un véritable plaisir. Leurs petits yeux pleins d'angoisse pendant la lecture du sujet, leur regards vide pendant la phase de reflexion, le stress des cinq dernières minutes. Tou y était, tout était exactement comme quand j'étais de l'autre coté. J'ai adoré.

Ces mauvais moments passés ne sont plus pour moi que source de plaisir. Un peu sadique certes, mais tellement bons.

be-rewt à 13:28 - Haut - 3 commentaires


Trop peu de moi ici

A lire et relire ces derniers jours de blog, tout ça me parrait cruellement aséptisé. Moi qui m'était dit que mon blog serait le reflet de ma pensée (oui, j'avais une grande vision idyllique et originale de mon blog), je suis déçu.
Mais finalement, c'est bien moi. Incapable d'exprimer le fond de sa pensée de faute d'avoir vraiment une opinion claire. Préférant raconter une connerie plutôt que de parler d'un sujet sérieux.

Pour en finir avec ce sujet, blog, je t'aime. Continue de parler de tout et de rien, continue de poser plus de questions que tu ne formulera de réponses, continue de ne pas me satisfaire quand je te lis et je serai fier de toi.

be-rewt à 11:38 - Haut - 0 commentaire



Lundi 20 janvier 2003

Googeulifiant

Enfin il me réfèrence le gars de chez google qui ajoute les pages une à une avec ses petites mains... C'est qu'il m'avait distraitement oublié depuis tout ce temps.

Bon, c'est vrai que j'avais fait l'erreur de mettre une en-tête pour ne pas être référencé, mais c'était y'a longtemps. Plusieurs mois déjà qu'il était fortement autorisé à me mettre sur ses tablettes et qu'il n'en faisait rien. Il a la rancoeur tenace le bougre.

Alors merci monsieur google. Grâce à toi, je pourrai enfin avoir une vie de bloggueur normal, en me marrant de temps en temps devant les mots-clés qui mènent à mon site.

be-rewt à 17:04 - Haut - 0 commentaire


7 instants

Non je déconne, c'est juste pour faire peur à Eulvin.

Mon dieu que je suis drôle le lundi (oui, les autres jours c'est pas mal non plus, gnagnagna).

be-rewt à 11:49 - Haut - 0 commentaire


Il ne fallait pas écouter

La cage aux oiseaux

Le petit Bernard, qui, par un froid matin d'hiver, ouvrit la porte du Cacatoés à 3000 brouzoufs que sont père avait ramené d'Amérique du Sud, l'a appris à ses dépends.

L'oiseau, peu habitué à se promener par moins dix dans une banlieue enneigée l'a lui aussi mal vécu. En même temps, le froid n'a pas été si dur avec lui. En tout cas, moins dur que le chat qui a croisé son chemin et qui est très joli avec sa petite plume verte dans la gueule.
Quant à Bernard, il appris le soir même que :

  • On ne touche pas aux affaires à papa.
  • Le crochet à fourneau ne sert pas qu'à remuer le bois.
  • Quand on a une côte cassée, faut attendre que ça se répare (ça c'est le vieux Docteur Tanenbaum qui lui a dit et il s'y connait le docteur Tanenbaum en côtes cassées... Mais c'est une autre histoire).
  • Pierre Perret est un idéaliste, ouvrir la cage aux oiseaux c'est dangereux pour l'oiseau et pour celui qui ouvre la cage.

be-rewt à 10:19 - Haut - 0 commentaire



Vendredi 17 janvier 2003

Bonne santé qu'ils disaient

Je tiens à remercier solenellemment toutes les personnes qui m'ont souhaités une bonne santé à la nouvelle année. Le rhume que je me tape depuis cette même date, ainsi que la sinusite qui m'a cloué au lit ces deux derniers jours, leur sont dédiés.
Par la même occasion, je tiens à faire savoir à toutes personnes qui aimerait elle aussi me faire parvenir ses voeux de bonne santé pour cette année qu'elle ferait mieux de s'abstenir, voir se carrer directement sa carte de voeux où je pense. Merci d'avance.

be-rewt à 15:31 - Haut - 0 commentaire



Mercredi 15 janvier 2003

Tombons dans le post facile

Je t'ai prévenu ce matin lecteur, aujourd'hui, j'ai pas envie d'écrire. Tu es revenu, tant pis pour toi. Pour la peine, tu auras droit à mes réponses au mercredix:

  1. "Plaisir d'offrir, joie de recevoir" : est-ce que ce slogan signifie quelque chose pour vous ? Le mot-indice, pour cette question, est " tirette ".

    Rien du tout (pour mon premier mercredix, ça commence bien).
  2. Avez-vous un bon souvenir lié à quoi que ce soit de pneumatique ?

    Rahhh, Ingrid, pourquoi as tu finis par te dégonfler pendant nos... Joutes...
    Euh non...
    Je ne vois pas... Question suivante ? (mais pourquoi j'ai voulu répondre à ce questionnaire moi ?)
  3. Vous vous êtes endormi sous un arbre. A votre réveil, un lutin insiste pour vous amener devant trois dolmens. Sur l'un, ouvert, il y a un livre qui rayonne étrangement. Dans celui du centre, une épée est enfichée. Sur le dernier, enfin, il y a un bouclier flamboyant posé en équilibre. Le lutin vous demande de choisir l'un des dolmens, et ajoute " je vous préviens, la notice n'est pas fournie ". Quel dolmen choisissez-vous, et pourquoi ?

    Bon, admettons je joue le jeu. J'ai pas assez forcé sur le fervex aujourd'hui, mais je joue le jeu. Alors, on va dire le livre... S'il rayonne, même si je sais pas m'en servir ça fera au moins un éclairage d'ambiance.
  4. Est-ce que la mort d'une personnalité médiatique donnée vous affecterait plus que celle d'un membre de votre famille peu proche ?

    Oui. Enfin, les bonnes relations dans ma famille influent beaucoup sur ma décision.
  5. Avez-vous un avis sur les ummites, ces supposés extra-terrestres dont les lettres auraient permis à des scientifiques occidentaux de faire d'importants progrès ? (plus d'info ici ?)

    Même en reprenant un fervex, non.
  6. Avez-vous déjà confectionné des cartes de membre d'un club qui n'existe que dans votre tête ?

    Oui, bien sûr, mais mon bonhomme lego trouvait se club complètement ringard. Il a donc fermé depuis.
  7. Avez-vous déjà contribué, sur la base d'informations non-vérifiées mais par trop séduisantes, à propager une fausse rumeur ? (enfin : une vraie rumeur, mais infondée)

    Oui, d'ailleurs, je continue : je sais de source sure qu'Eulvin porte chez lui des jupettes en cuir.
  8. Combien de temps pouvez-vous supporter d'avoir les mains collantes ?

    Le temps qu'il me faut pour trouver un endroit autre que mes vètements pour les essuyer (facile).
  9. Y a-t-il une connaissance étymologique dont vous êtes tellement fier que vous la servez dès que l'occasion se présente ?

    Etymologie vient du grec etymos (vrai) et logos (science). Mais je m'égare, c'est quoi la question déjà ? (mon dieu que je suis drôle)
  10. 1958... Une fois de plus projeté dans le temps, vous errez à Liverpool. Alors que vous buvez un verre, un jeune blouson noir ivre mort vous agresse verbalement, puis physiquement. Les gens essaient de l'arrêter, mais il se jette sur vous. Vous le repoussez, il se cogne la tête contre un angle et succombe au choc. La police admet la légitime défense, et vous apprend que le voyou s'appelait John Lennon. Sachant que vous êtes coincé en 1958? Que faites-vous ?

    Je finis mon verre en buvant à la santé des Stones, qui ont quand même fait des trucs qui bougait plus que ces quatres tapettes.

be-rewt à 14:54 - Haut - 3 commentaires


Creux de la vague

Temps triste, moral en Bern (ouais, je viens de lire la rubrique people des news de yahoo), rien à dire.

Pour toi lecteur, j'ai quand même mis un peu à jour mes liens. Je sais, c'est peu mais c'est vraiment tout ce que je peux faire pour l'instant.

(et pendant ce temps là, sur le bureau, ce #@%$in de travail de recherche qui refuse de se faire tout seul)

be-rewt à 09:59 - Haut - 0 commentaire



Mardi 14 janvier 2003

Vieillir avec les murs

Vendredi, je suis allé boire un demi à la cafétéria de la fac'. Celle où, pendant plusieurs années, j'ai passé à peu près autant de temps qu'en cours (un peu moins quand même, je séchais (presque) pas à l'époque).
Ca m'a rappelé que ça faisait six ans que je connaissais l'endroit. Six ans et il y a toujours la même ambiance, les étudiants qui révisent pendant que leur potes jouent aux fléchettes ou au billard, les habitués accoudés au bar qui boivent tranquillement leur bière en parlant au patron.

J'ai eu la délicieuse impression que le temps n'avait pas eu de prise ni sur l'endroit ni sur moi. Jusque au retour sur terre,douloureux à souhait, ce "Monsieur vous jouez aux flechettes ?" prononcé par un pote d'un de mes étudiants. Salaud de jeunes.

Alors, si vous me recroisez par hasard dans cette cafétéria, mettons les choses au point. Tout d'abord, évitez de m'appelez monsieur, en dehors des cours, ça me file un vilain coup de vieux. Ensuite, je suis une buse aux fléchettes, n'espérez même pas me voir tenter un lancer. Enfin, je n'ai rien par contre contre un rafraichissement alcolisé, pour oublier que le temps passe, que je suis de moins en moins un étudiant, de plus en plus autre chose.

be-rewt à 10:38 - Haut - 0 commentaire



Lundi 13 janvier 2003

Ctro d'la balle (Atomik de chez balle)

Skyblog, LE site qui démocratise le blog chez les 12-15 ans invertébrés. Je pensais prendre peur devant le contenu, que nenni.

Non, en fait, j'ai vu exactement ce que je m'attendais à voir en sachant que Skyrock avait lancé le truc. Un truc de jeune, adepte de radio commercial, de SMS et de drague sur caramail, ces passions étant le terreau d'un style de post (presque) jamais vu jusqu'alors (Comme ça : "Wé le last single de DrDre trofort", ou ça : "Cyril, je te kiffe tro, si seulement tu pouvé lire ce site." (perdu, je doute que Cyril sache lire)).

Alors que dire, être déçu de se dire qu'on fait la même chose qu'eux ? OUAIS, ET MA MAIN DANS... Euh, pardon, non, ça ne me rend pas nerveux, c'est pas la même chose, c'est tout. Non, c'est l'évolution logique d'un média. Comme tout les moyens d'expressions, le blog se démocratise, et comme souvent, la masse tire le niveau vers le bas (ouf, je suis plus le seul). Finalement, j'évitais déjà d'écouter les radios pour jeunes, j'éviterai aussi leur dérivés en ligne.

En gros, tout va bien.

be-rewt à 16:39 - Haut - 0 commentaire


Temps gris, humeur noire

Et la ballade de Melody Nelson en fond sonore, tellement bon.

Ça c'est l'histoire
De Melody Nelson
Qu'à part moi-même personne
N'a jamais pris dans ses bras
Ca vous étonne
Mais c'est comme ça

Elle avait de l'amour
Pauvre Melody Nelson
Ouais, elle en avait des tonnes
Mais ses jours étaient comptés
Quatorze automnes
Et quinze étés

Un petit animal
Que cette Melody Nelson
Une adorable garçonne
Et si délicieuse enfant
Que je n'ai con-
Nue qu'un instant.

Oh! Ma Melody
Ma Melody Nelson
Aimable petite conne
Tu étais la condition
Sine qua non
De ma raison


- Serge Gainsourg -

be-rewt à 15:09 - Haut - 3 commentaires


Démagogie et vente

Je m'étais déjà posé la question il y a de nombreux mois ici même. Peut on réellement vendre un paquet de disque dans une multinationale et critiquer le capitalisme (Manu Chao (entre autre), si tu nous regardes... (Quoi que ça m'éttonerait)). Peut on dire qu'une chanson écrite pour protester contre l'arrivée de Le pen au 2e tour soit un acte politique et non un acte commercial (Saez, même remarque).
De manière générale, peut on être riche et dénoncer l'injustice, SDF et aimer le caviar, épicier arabe et fermer le dimanche ?

Tel est donc la question qui me tourmente. Il serait bon de faire le tri dans tout ça, entre ceux qui défendent de vraies convictions et ceux qui ne font que soigner leur image, mais comment être sûr ? Ou alors se foutre totalement de l'image des gens et ne les juger que sur leurs qualités artistique, ce qui se défend aussi.
Pour ma part je navigue entre les deux. Partial et injuste. Comme tout le monde ?

be-rewt à 12:57 - Haut - 3 commentaires


Collectionite aigüe

Je sais pas si vous avez vu le nombre de publicité télévisé pour les collections à commencer chez votre marchand de journeaux.
Non seulement ça doit être super rentable vu le nombre incroyable de collections qui commencent, mais surtout j'ai découvert que l'on pouvait collectionner des trucs bien bizarres tout de même. Je citerai en vrac, la collection de dés à coudre, de stylo plume à 30 balles (je compte encore en balles française, pas européenne, les balles européennes n'apparaitront qu'avec le début de la campagne en Irak), de CD d'Henri Dès, etc...

Bon, je ne nie pas que ça puisse rencontrer un certains succès, mais je voudrais savoir chez qui ! Je veux pouvoir prendre en photo le salon de la personne qui a son étagère avec la collection de dés à coudre à coté des stylos plume et des figurines d'animaux en platres.
D'ailleurs, dit comme ça, ça me donnerait envie de les commencer ces collections, juste pour me faire une pièce kichissime avec tous ces trucs dedans.

be-rewt à 11:18 - Haut - 6 commentaires



Vendredi 10 janvier 2003

La cloche a sonnée, l'école est finie

Pour cette année, j'ai donné mon dernier cours ce matin. Je sens que je vais regretter ces matins où j'arrivais l'oeil morne et la bouche pateuse devant mes étudiants. Je vais regretter aussi cette sympathique télé-reveil qui entonnait du Lorie pour commencer ma journée.

Il faudra maintenant que je m'habitue à me lever plus tard, à ne plus avoir de TP à corriger, plus de cours à préparer, etc... Non, tant de soulagement d'un seul coup, c'est un choc.

be-rewt à 10:56 - Haut - 2 commentaires



Jeudi 09 janvier 2003

Raëliens en solde

Le prix du jeune Raëlien est en baisse suite à une refonte complète de la chaine de fabrication. Chez nous, on est raëlien de mère en clone. J'imagine les grands parents au dessus du berceau disant à la mère "C'est ton portait tout craché". Attendrissant, non ?
Le problème va être de désigné le père et la mère... Oui, en cas de clonage, le titre de père et de mère devrait revenir aux grands parents, non ? Et les soirées "Je te présente mon clône, ma soeur jumelle donc, qui a 20 ans de moins que moi...". Non vraiment y'a pas à dire, le plus dur dans le clonage, c'est le boulot que vont devoir se taper les généalogistes. a mon avis, un arbre généalogique va ressembler d'ici peu à un diagrame de classe UML, pour ceux qui connaissent un peu (Pour les autres, imaginez un beau bordel. Vous y ètes ? Bah c'est ça en pire).

Revenons à nos mouton (clonés). Il parraît qu'il faudrait s'en émouvoir. Il faudrait que les scientifiques convoquent des journalistes pour leur dire que "C'est une honte ! On doit avoir une éthique dans ce métier ! Non, ne filmez pas par là, c'est nos essais bactériologiques.". Moi personellement, je suis pas généalogiste, donc je m'en tamponne légèrement le nénuphar. Cela dit, un petit clone pour avoir quelques membres de rechanges, je dirais pas non.

be-rewt à 11:05 - Haut - 8 commentaires



Mercredi 08 janvier 2003

Cinéma fiction

"Croquons maintenant ensemble la pomme de l'amour." C'est par ces mots que se termine la magnifique déclaration de Gustave Argelet à la sublime Paulette Lenôtre à la fin de Ni d'Adam ni d'Eve.
Cette phrase à elle seule résume tout la diificulté de leur relation. En effet, comment croquer convenablement une pomme quand, comme Gustave on a un appareil dentaire sans pâte adhésive ? Comment croquer une pomme quand, comme Ginette, on a un bridge tout neuf qu'on a peur de foutre en l'air ? C'est au regard de ces informations que le cinéphile averti comprendra toute la force de cette déclaration.

Les événements futurs mettront aussi en évidence le coté cocasse de cette citation. En effet, ce fut la dernière scène de la regrétée Ginette Lenôtre avant sa mort tragique par accident. Morte ettouffée par une pomme d'amour justement, alors qu'elle faisait un tour de chenille à la foire du trône.
Drôle de coïncidence également pour Gustave Argelet, qui avait mis lors de ce film le pied à l'étrier et la main aux fesses à la jeune Armande Derien, qui jouait ici le rôle de sa petite fille. elle devint d'ailleurs peu de temps après sa femme à la ville. Rôle de femme qui ne dura que quelques heures puisque Gustave mourut d'une crise cardiaque durant sa nuit de noce.

Pourquoi je vous raoncte tout ça me direz vous, mais parce que j'ai rien trouvé de plus con à dire aujourd'hui, voilà pourquoi !

be-rewt à 11:04 - Haut - 1 commentaire



Mardi 07 janvier 2003

Mise en examen

Rahh, ce merveilleux moment de l'année tant attendu par les vendeurs de déodorants et de vitamines. Moi même à l'heure où je vous parle, je reviens tout juste de mon examen. Oui, grâce à l'esprit torturé et pervers d'un fonctionnaire zélé, je dois valider un examen pendant ma thèse.
Et quel examen ! C'est grâce à lui que je vais pouvoir obtenir aucun nouveau diplôme. Pas une attestation, rien.
Non, le seul danger c'est si je le rate. Dans ce cas je devrai le repasser. Si je le rate une deuxième fois, je devrai aller à une réunion avec des responsables pour que l'on décide ensemble comment ils peuvent faire pour que je finisse par l'avoir. Et si vraiment, on trouve pas de moyen, je pense qu'ils me le donneront de guerre las, faute de pouvoir trouver une sanction adéquate.

C'est pour ça que j'aime l'administration. Pour toutes ces choses inutiles qui vous font perdre du temps et qui n'ont aucun but.

be-rewt à 17:57 - Haut - 0 commentaire


Pas de voeux chez moi

Oui, tu as sans doute remarqué, lecteur, que je n'avais point salué le passage en 2003, et que je ne t'avais pas non plus souhaité luxure et cuite pour cette même année. Peut-être t'étais tu imaginé que c'était un oubli de ma part... et bien non !
Non, j'ai décidé d'un commun accord avec moi même de ne rien souhaiter à personne. Las des "Bonne année" distribués en veux tu en voilà (comme ce vendeur qui bonanifie avec autant de facilité que s'il demandait "Je peux vous aider ?"), j'ai décidé d'entrer en resistance et de faire voeux de silence.

Cependant que tous ceux qui m'ont fait part de leur voeux de bonne santé soient remerciés, je leur dédicace ma grippe de début d'année.

be-rewt à 14:39 - Haut - 0 commentaire


L'occaz de la semaine

D'habitude, quand quelqu'un fait une connerie, je suis pas vraiment content. En général parce que je me rends compte de rien, parfois parce que ça me retombe sur la gueule, et dans de rares cas car je plains l'auteur de la bourde en question.
Ca c'est d'habitude, mais là, il en va autrement. Si je tenais la personne qui a fait l'erreur de refiler son coffret de Desproges à une boutique d'occas', je crois que je le remercierais chaudement. Grace à lui, j'ai pu me procurer ce morceau incontournable de l'humour à un prix presque abordable.

Je resiste toutefois à mon envie de vous laisser ici une de ses citations pour la bonne est simple raison qu'il faudrait que j'en choisisse une, ce dont je me sens bien incapable.

be-rewt à 10:20 - Haut - 0 commentaire


Presque du vol

Bon, je sais, Steal this album n'est pas vraiment un nouvel album de System of a down. Tout juste une compil' de titre qu'il n'avait pas voulu ou pu produire avant. Du coup, forcément, ça manque un peu de continuité et on a du mal à situer l'album par rapport au deux premiers.
On se perd aussi un peu entres les différents titres de l'album, où se côtoie des titres aux sonorités heavy-méttaleuses du début des années 90 et d'autres qui sentent un peu plus le frais, mai ça a son charme.
Non, la vraie critique, c'est la réalisation. La production de l'album tout d'abord qui semble être vraiment minimaliste. Bien sûr, ça colle bien avec le principe de CD regroupant des inédits, mais là, le groupe est pas mort, il aurait tout de même pu s'investir un peu plus pour sortir des sons plus propres.
Il en va de même pour le packaging inexistant, à la limite du foutage de gueule (entendons nous bien, ils sont du mauvais coté de la limite : ils se foutent de notre gueule mais avec un effort ça n'aurait pas été le cas).

Je sais qu'ils indiquent sur l'album qu'on doit le voler, mais c'est pas une raison pour voler ceux qui l'achètent. On aurait au moins pu espérer que cet aspect franchement merdique aurait baisser le prix de l'album. On aurait pu effectivement... En vain.

be-rewt à 09:41 - Haut - 0 commentaire



Lundi 06 janvier 2003

Retour demain

Yep,

Normalement, je comptais revenir bosser et donc poster (les deux font la paire chez moi) aujourd'hui... Mais je suis malade, donc hop, au dodo !

be-rewt à 10:10 - Haut - 3 commentaires





Ce site est hébergé par ovh. Il a été codé à la mimine par son auteur (aidé par la doc php). Les jours de beau temps, il a le bon goût d'avoir un code XHTML1.0 valide et il en va de même pour sa feuille de style, et pour son pauvre petit et ignoble fil RSS. Mon voisinage est disponible sur GeoURL.