Being be-rewt



Samedi 30 juin 2007

La valeur travail

Il faut revaloriser le travail. Cette phrase me laisse à chaque fois un sourire amer. Logiquement, il devrait s'agir de dire que la valeur que l'on attache au travail est insuffisante. Au lieu de cela, on nous explique qu'au contraire, pour gagner plus, la seule solution est de travailler plus. C'est tout le contraire de la revalorisation du travail.

Ce que l'on valorise avec le concept simpliste du travailler plus pour gagner plus, c'est la productivité, pas le travail.

be-rewt à 13:09 - Haut - 11 commentaires



Mercredi 20 juin 2007

Faut il refuser l'ouverture ?

J'avais déjà exprimé lors de la formation du premier gouvernement Fillon tout le mal que je pensais de cette idée socialiste de taper sur les gens de gauche qui rejoignaient le gouvernement. Un élargissement plus tard (et quel élargissement ! 33 membres pour un gouvernement resserré, cela doit faire rêver un paquet de partouzeurs), on a le droit aux mêmes critiques avant toute action. Et pourtant, est-ce si honteux que cela ? Accepter un poste, c'est accepter d'influer, ça ouvre un champ d'action beaucoup plus grand que de récupérer 20 ou 30 députés de plus dans l'opposition. Quel risque prend on ? Si on est libre d'action, de paroles et qu'on impose ses décisions, on peut avoir un réel impact sur la politique du gouvernement. Si ce n'est pas le cas, on peut claquer la porte avec beaucoup plus de crédibilité et d'impact que ceux à gauche qui crient au loup.

Je comprends la peur des certains socialistes sincères, qui pensent que ce passage correspond à une abdication, à un déni de ses idées, je pense juste que c'est avoir bien peu de foi en l'Homme et que leur réaction est bien disproportionnée pour l'instant, il sera temps de s'indigner plus tard, si les faits leur donnent raison.

be-rewt à 12:44 - Haut - 1 commentaire



Vendredi 15 juin 2007

Le coup de pouce des salaires

Ainsi, il n'y aura pas de coup de pouce au SMIC, conformément à ce qu'avait annoncé Nicolas Sarkozy. L'argument (qui date un peu, puisqu'il a été énoncé pendant la campagne) est toujours aussi délicieux : un coup de pouce doit être donné à tous les salaires, pas au smic, qui concerne 17% des salariés.

Comment ne pas être d'accord ?

  • En prétextant, que pour les 17% de salaires les plus hauts, un coup de pouce semble inutile ? Populisme !
  • En indiquant que le gouvernement ne peut rien faire directement pour augmenter tous les salaires ? Archaïsme !
  • En expliquant que si tous doivent en bénéficier autant commencer par les petits salaires ? Étatisme !

Après tout, ils l'auront leur coup de pouce, il leur suffit de se payer une belle résidence principale et de compter sur le crédit d'impôt.

Plus que jamais, l'important dans un coup de pouce, c'est la préparation : bien préparé, il rentre tout seul.

be-rewt à 15:18 - Haut - 1 commentaire



Jeudi 14 juin 2007

Thee, stranded horse à Nancy

J'en avais parlé il y a maintenant presque deux ans, le projet thee, stranded horse de Yann Tambour, a bien avancé. Tellement bien qu'après un album (dont on peut retrouver 3 titres sur son site myspace), il est en tournée, et mieux que ça, il vient à Nancy.

Ca se passe à la chapelle de l'école de condé, dimanche 17 juin à 18h. J'y serai si j'arrive à me procurer une place.

be-rewt à 08:32 - Haut - 0 commentaire



Mercredi 13 juin 2007

Berchtian punk cabaret (live)

En cette époque où même les blogobarons abandonnent leur fierté pour jouer les midinettes devant les reprises déjantés offertes par la fée marketing de la nouvelle star (avec talent, il faut l'avouer, comme quoi le marketing n'a pas forcément besoin de faire de la merde), j'en profite pour vous proposer cet ovni des Dresden Dolls, aussi décalé et génial que le reste de leur oœuvre :

be-rewt à 13:25 - Haut - 0 commentaire



Lundi 11 juin 2007

Envie d'ailleurs

Being be-rewt a déjà bientôt cinq ans. Il est passé par le futile, le personnel, les standards, la politique, un peu tout ce qui m'est passé par la tête.

A l'approche de la fin de son quinquennat, il a décidé de ne pas solliciter de nouveau votre lecture. Une période de transition va se mettre en place, le temps que la relève se prépare, ailleurs, avec un autre ton. Une sorte de beta, à la mode du web 2.0 qui m'est si cher.

Je souhaite vraiment basculer pour les cinq ans, comme un symbole. Merci de m'avoir lu, merci à ceux qui voudront continuer à me lire.

be-rewt à 08:48 - Haut - 8 commentaires



Jeudi 07 juin 2007

Et si Sarkozy était un bon président ?

Notre Président livre un (assez) long entretien au figaro. On y trouve un homme posé, au ton juste. Je suis mitigé en disant cela : content car cela éloigne un certains nombre de mes craintes, déçu de m'être partiellement trompé.

Avant de crier à la bessonade, ami lecteur (ou, je te traite en ami, quand on a peu de lecteurs, on les soigne), laisse moi te dire que pas mal de choses me gênent encore. Je considère toujours que la personnalité du président a pour conséquence un parlement qui risque dans quelques jours d'être plus anecdotique que jamais. Il me semble évident également que le rôle du président, tel que souhaité et mis en pratique par le chef de l'état lui même, est bien trop important sur le plan législatif (le niveau de détail lors de son intervention sur l'exonération des prêts immobiliers en est un exemple). Enfin et surtout, la politique menée ne me satisfait globalement pas, même si elle ne semble pas aussi mauvaise sur certains points que les discours de campagne pouvait le laisser auguré.

Avec tout cela, pourquoi suis-je rassuré tout de même ? Peut-être parce que le personnage à gagner en sérénité, qu'il arrive à habiter la fonction... Avec une cohabitation, il pourrait même être un bon président.

Vive le retour des valeurs morales, vive notre Président, et surtout, vive la France !

be-rewt à 15:12 - Haut - 8 commentaires



Vendredi 01 juin 2007

Famille de (F)rance

Famille de France, l'association irresponsable de familles dont on se demande si elles ne sont pas consanguines, s'attaque à second-life et aux fournisseurs d'accès internet français permettant l'accès au site, choqué certainement par les images orgiaques de l'île UMP de Loïc.

Plus sérieusement, la très sérieuse association reproche le contrôle trop laxiste de l'accès au contenu adulte du site. C'est vrai que l'accès aux sites pornographiques non virtuel est bien plus sécurisé, avec sa nécessité de savoir effectuer une soustraction dont le résultat est supérieur à 18 pour entrer (oui, j'ai déjà essayé).

Va, Famille de France, Don Quichotte moderne et sans panache. Toi aussi tu finiras rosser par l'occupant de ce moulin que tu voyais château.

Question subsidiaire, qu'en pense notre ministre de la famille ?

Vile le retour des valeurs, vive la censure sur internet et surtout, vive la France !

be-rewt à 13:40 - Haut - 4 commentaires



Jeudi 31 mai 2007

Indécence télévisée

Ce soir, une femme décidera de l'avenir d'un de ses reins à la télévision néerlandaise, avant que la justice n'explique à tout le monde qu'une fois mort, seul la liste d'attente permet de choisir. Un rein pour trois receveurs, c'est particulièrement injuste, surtout quand on ne sait pas encore ce qu'il adviendra de son deuxième rein. Peut-être même qu'elle a un poumon sain, même s'il arrive trop tard pour notre autre star télévisé du don d'organe, le petit Gregory.

Ainsi, la mort est de retour dans le monde du spectacle, longtemps après les jeux du cirque et le spectacle des exécutions publiques. Comme souvent, parmi tous les coupables de l'immonde, on oublie les principaux protagonistes. Ce spectacle n'aurait pas lieu s'il n'y avait pas des millions de connards prêt à le regarder.

be-rewt à 13:18 - Haut - 2 commentaires



Mardi 22 mai 2007

Carte en réduction

Et dire que j'ai ma carte. Dire que je suis encarté dans un parti capable de se mettre minable tout seul. La seule réaction audible à l'annonce du gouvernement, c'est l'exclusion de Bernard Kouchner, exclusion faite avec un talent digne du cirque Gruss ou d'une bonne vieille dictature. Au lieu de se réjouir d'avoir un représentant aux affaires étrangères correct, on tape dessus. Pendant ce temps, rien sur les choix contestables. Et pourtant ils sont légions.

Le plus flagrant, c'est la nomination de Christine Boutin à un ministère relatif à la famille. Un signe fort, ami grenouilles de bénitiers, bien le bonjour, le gouvernement vous aime. Je crois qu'on peux faire une croix sur toute idée d'une société moderne sur ce plan. Je me demandes comment Christine fera pour porter le projet de notre Président de reconnaitre le droit à une union offrant les mêmes droits aux homosexuels qu'au couple hétérosexuels... Nicolas admire Jean-Paul II et nomme le pendant féminin de Benoît XVI à la famille, c'est défiitivement un homme de symbole.

On a eu le droit à l'inévitable Roselyne Bachelot, le bozzo du gouvernement, cette fois à la santé, à la jeunesse et au sport. Roselyne, qui est plus Santé que sport (pas d'attaque sur le physiquemême si ça démange) aurait déjà déclaré qu'en tant que docteur en Pharmacie, elle se sentait bien à ce poste... Oui, un docteur en pharmacie bien dans le sport, on imagine aisément... Belle entrée Roselyne.

Et enfin, parce que ce gouvernement est celui de la compétence, on a Valérie Pécresse à la recherche. Je n'ai qu'un souvenir de Valérie, celle d'une politicienne minable avant le débat Royal - Bayrou. Pécresse et compétence, ça sonne comme deux chevaux et puissance d'accélération à mon oreille. Les chercheurs français, bonne chance.

Vive le retour des valeurs, vive le gouvernement et surtout, vive la France !

be-rewt à 09:56 - Haut - 0 commentaire



Lundi 21 mai 2007

La médiatrice

François Bayrou m'inquiète depuis quelques temps. La liberté des futures députés du MoDem, la nécessité d'un contre pouvoir, je ne peux qu'être d'accord avec tout ceci. D'accord à condition d'avoir un dessein. Il est clair que l'idée principale du chef du nouveau MoDem est de ne pas fixer de ligne rigide, ce que je trouve positif. Il me semble toutefois indispensable de déterminer un spectre de l'acceptable, un ensemble de positions non négociables, de valeurs partagées, de propositions fédératrices. A trop mettre en avant la liberté et pas assez les idées, le MoDem risque de ressembler à un agglomérat sans âme.

Pour élire un représentant, il ne faut pas seulement savoir qu'il est libre mais également comment il va se comporter. L'absence de ligne rend cette information moins visible.

Vive le retour des valeurs, vive la discipline de parti et surtout, vive la France.

be-rewt à 11:45 - Haut - 2 commentaires



Vendredi 11 mai 2007

Haro sur le Sarko

Des manifestations préventives dans des universités. Un paquet de gens qui s'offusquent qu'un gars qui a bossé comme un fou pendant plusieurs mois accepte l'invitation d'un ami. L'opposition perd pied. Bien sûr, on peut craindre que la proximité de notre Président mette en cause son indépendance. Seulement voilà, dans les deux cas, on accuse avant le moindre problème, chez certains, la défense de la liberté a deux vitesses.

Si l'opposition gardait ses flèches pour de vrais raisons, cela permettrait d'éviter que la seule ligne de défense dans ces cas là soit la victimisation. Visiblement, il est trop tôt pour beaucoup pour tirer les leçons de la présidentielle.

Vive le retour des valeurs, vive Bolloré et surtout, vive la France !

be-rewt à 16:22 - Haut - 1 commentaire



Jeudi 10 mai 2007

La France qui travaille et l'autre

Enfin les choses rentrent dans l'ordre. Johnny, l'idole franco-belgo-helvético-monégasque de la France qui travaille annonce qu'il rentre en France pendant que Laure Manaudou, qui refuse de travailler plus pour gagner plus s'éxile en Italie.

Vive le retour des valeurs, vive Johnny et vive la France.

be-rewt à 14:06 - Haut - 4 commentaires



Mardi 08 mai 2007

Vainqueur indirect

Hier, 20h05: Je n'ai pas encore eu l'occasion et surtout l'envie de me renseigner sur les résultats. De toute façon, comment imaginer une défaite de Sarkozy. 20h05 donc. France 2. Des militants socialistes souriant, scandant le prénom de Ségolène Royal... Ségolène Royal tout sourire au pupitre. Un moment de doute... Ségolène Royal qui part du pupitre et David Pujadas qui donne la parole à François Fillon pour commenter la victoire massive de son candidat. Je coupe la télé. Dehors, une voiture passe dans la rue en klaxonnant.

Sans le vouloir, je vais gagner financièrement parlant sur le plan personnel. J'ai un crédit immobilier, mes parents ont des biens, j'ai un travail bien payé... Seulement voilà, l'image que Nicolas Sarkozy m'a donnée est celle de quelqu'un qui veut améliorer mon confort personnel en puisant dans ce qui fait la solidarité de l'état, en me catégorisant pour mieux m'opposer aux autres.

Lundi, 5h20. Mon réveil sonne. Après avoir ambitionné un sommeil plus long, je me résigne à me lever à 5h30. Je fais parti de la France qui se lève tôt, j'ai gagné, je ne pensais pas que cela faisait si mal au moral.

be-rewt à 10:09 - Haut - 2 commentaires



Mercredi 02 mai 2007

Le match de tous les enjeux

C'est le choc que tout le monde attend. Après leur magnifique performance de la semaine dernière, tout le monde attends une joute de qualité ce soir. Bien sûr le résultat du premier tour fait qu'ils ne partent pas avec les mêmes chances, mais on peut faire confiance aux milanais pour tout tenter, non ?

be-rewt à 13:21 - Haut - 4 commentaires





Ce site est hébergé par ovh. Il a été codé à la mimine par son auteur (aidé par la doc php). Les jours de beau temps, il a le bon goût d'avoir un code XHTML1.0 valide et il en va de même pour sa feuille de style, et pour son pauvre petit et ignoble fil RSS. Mon voisinage est disponible sur GeoURL.